Page:Bouquet - Recueil des Historiens des Gaules et de la France, 11.djvu/331

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Iwxij INDEX

quent pater totius terra sua in Anglia heredetn constituit. 240. c. 284,x. Eduinus Cornes, propter sibi negatam Guitlelmi Régis filiam, cum fratre suo ad rebellionem incilatur. Contra eumcaslella Rea> erigit. 240. d. Mulieret quadam Normannicœ crebris nunciis à viris suis flagitant ut cita reveftanlur et ni,si reditum maturent altos sibi conjuges procurare minantur. 240. d. Hugo de Grentrmaimilio, Unfridus de Tellïolo, atiique’ ` multi, ne progeniei sua perennis macula notant et infamiam génèrent, Regem deserunt, et in Neuitriam reverluntur. 241. a. Francis et Scotlis Angliam infestantibus, Angli famé contumuntur : eorum multi carnibus humants vescunlur. 1 65.6^5igebertus hac refert ad an. 1070. Vide pag. 74. b. Vernm tribus annis Angliam fames afilixit. Hormanni lolam Campaniam et Calabriam armis xtibigunt ; in Sicilia mullas urbes et oppula obtinenl. 228. a. Hoc anno et duobus sequentibus Angliam voilant. 313. e. Meuse Februario, Cervinus, Ab. S. Rirham, in Angliam iter facturus, in maris inyresxu, nnmine Guizant, navem conscendit i cumplurima multi tudine Abbatum, Monac. 1 Mtlitum et Scgotiatarum. 133. c-d. Errlesiœ S. lluberti Andagin. dona collata tîim à Ma nasse Rem, Archièp. thmab Arnulfo, < Comité Chiniacensi 150. a. t !>4. d. t Ralduimu, Epis, oviam. et Tornat. obil. 3î.Y a. Viveluit adliuc anno 1070, jutta (.Imrhim pro S. Amando. Vide Mabill. t Annal, llcned. T. V. pag. 28. j Erclesia S. Saviniani et Sociorum ejus cœpil renovari. Eorum sepulchra inveniunlur. i OpiM illud ineipit et perficit Major Abbatiœ t N. l’rtri Yivi Senon. Ralduinus nomine, et l lucor ejus l’etronilla. 198. b-c. 1 Hugo, nepos Aimerici Abbatrs S. Maxenlit, tune Abbaserat S. Leodegarii super Se- f verim amnem, propi- Mortum. 220. e. n. î Aimerirus, Abb. S. Maxentii obit cui pano temfMresuccedil Archimbaudus. 220. e. t Annus ille lotus pluvialis. 24. a. Aquarum .tnundatio : ’«16. a. Magna et inaudila vint cl l pom’islerilifqs. 416. a. c

Anno Chr. 1069.

Rixlulfus, Corn. Yalesn et Ambian. Anna Régime ronjux rogante Guidone Episcopo, d potestalem relaxai quant Yicecomiles in terris r fratrum S. Maria Ambian. exercebant conce- li dit tisdem Canonicis quidquid ad Conteiense e rastellum ipse rel sut Milites possidebanl. n Anna muter Philippi Régis, uocor Rodulfi li huir Charter consentit et subscribit. 433. d. n. n Non rrjjo Ro.lulfus anno 1066 obiit ; nec d Anna eodem anno ad suos reversa est. De s his agenius in alio Voiumine. Vide ad an ; n I t114. p

tné Henri que .oo pera fait «m bfctfJjffîl couronne d Angleterre. 840. c. 284.7KS™ Mum à qui Te Roi GuiU.ua» t^^Sf 1 6He, en prend ocrwio,, de se boiter m5 !5-4 firere. Le Roi MrtldeiforterwM.coSîJ’ï* .1 d. Quelque, femme. de *<HmtndîZn££* < : fréquens message» à leur, mari», J^ uT** -tf ger a revenir promptement elles les n>LI£L 3 d’en prendre d’autres, s’ils ne se --̃ "̃ "•• tourner. 241k rf. Hugue de GreolemSTte • du Tilleul/avec plusieurs autre., abtBdnZS le Roi, et repassent en Normandie, £££%£ casionner dans leurs descendaas une note «-t pétuelle d’infamie. 241. a. u°wp». Les François et les EcossoU ravagent l’Aa. gleier-re} les Anglois périssent de fainT piutteM dentreux mangent de la chair hunïaméVuSi Stgebert rapporte ces calamités à l’année I0W » oyez p. 74 b. Au reste celte famine afflûm fà* gleterre pendant trois ans. »•»–«»> Les Normans soumettent par les armes toute la Campanie et laCalabre ; ils s’emparent* plusieurs villes et châteaux dans la Sicik 228.» t :elte année et les deux suivantes, ils dévastai l’Angleterre. 313. e.

Au moia de Février, Gervin, Abbé deaiat Hiquier, s’embarque au port de Witzan, dm» passer en Angleterre avec grand nombre «fAbbes, de Moines, de Chevaliers et de Marchands. 133. c-d.

Donations faites à l’Eglise de S. Hubert d’A». chin, par Manassès, Archev. de Reims, et par Arnoul, Comte de Chiny. 150. a. 194. d. Mort de Baudouin, Evèque de Noyon et dt Tpurnay. 345. a. vivait encore en 1070, ttUm une Charte donnée en faveur de S. Amand. Vtm Mabill. Annal. Bened. T. V. pag. 28. On commence à rebâtir l’Eglise de S. Sarinien et de ses Compagnons. On trouve leim tombeaux. Baudouin, Maire ou Mineur de l’Abbaye de S. Pierre le Vif de Sens, et sa femme Pélronille commencent cet ouvrage, et le conduisent à sa perfection. 198. b-c.

Hugue, neveu d’Aimeri, Abbé de S. MairaM, gouverne l’Abbaye de S. Léger sur la ri vitre d» Sevre, près de Niort. 220. e. n. Mort d’Aimeri, Abbé de S. Maixent peu de tems après Archambaud lui succède. 220. «. Toute cette année esl pluvieuse. 24. a. Débordement des rivière ! 416. a. Grande tterîktt de vin et de fruits ; on n’avoit pas entendu parler d’une disette ai considérable. 416. a. Van 1 069 de J. C.

Raoul, Comte de Valois et. d’Amiens, mari de la Reine Anne, sollicité par l’Evëque Gui, remet aux Chanoines de sainte Marie u’AmieM les droits et la Juridiction que les Vicomte» Bxerçoient dans leurs terres II donne, aux mêmes Chanoines tout ce que lui ou ses.Che*liers< posscdoient au château de Conty. Anot, mère du Roi Philippe, et femme de Raoul, Jonne son consentement à cette Charte «* » ligne. 433. d. n. Il est donc certain que *««•» t’est pas mort en 1066, et que la Reine Anne ««• oas retournée celte mime année dans s» pf’ Sous éclaircirons ces faits dans un autre Kofcm»-Voyez à l’année 1 074.

t

}