Page:Bulletin du comité historique des arts et monuments, volume 1, 1849.djvu/206

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 188 —

« levée en l’année présente 1626, lorsqu’on a dressé le nouvel autel ; sur la sépulture y avoit cette inscription :

« Cy gist Mahault d’Anglure[1], jadis abbesse de ceans, laquelle trespassa l’an 1349, le 4e novembre.

« Madame Marie de Luxembourg, abbesse, mourut le 16e mars 1597, n’y aiant aucune tumbe sur sa sépulture[2].

« Madame Louyse de Luxembourg, abbesse, sa niepce, mourut en avril 1602, aagée de 22 ans, comme porte une inscription laquelle est contre un pillier du chœur au-dessus des chaires du costé dextre[3].

« Madame Louyse de Dinteville fut abbesse par la mort de la dicte Louyse de Luxembourg et mourut le 28e novembre 1617, aagée de 60 ans, estant née à Palizy en aoust 1557, peu de jours apres la bataille de Sainct-Quentin. Est enterrée à l’entrée du chœur[4].

« Au devant du grand autel, à main droite de la grille :

« Hic jacet Mathildis de Valeriaco quondam hujus monasterii abbatissa, quæ hic sepulta fuit anno domini 1262, die Veneris post Pascha[5].


IV.

Note sur des vases en étain servant autrefois à offrir les vins de ville et conservés à Joinville (Haute-Marne).

(Communication de M. Fériel, correspondant à Langres.)

Dans quelques-unes de nos anciennes provinces, en tête desquelles il faut placer la Champagne et la Bourgogne, il était d’usage autrefois que les corps municipaux offrissent du vin aux personnages de distinction qui visitaient la cité et qu’on voulait recevoir avec honneur.

Ce vin, symbole hospitalier, était généralement présenté dans

  1. Mahaut d’Anglure, abbesse de 1328 à 1349.
  2. Marie de Luxembourg, fille de Charles, comte de Brienne, et de Charlotte d’Estouteville, abbesse de 1560 à 1597.
  3. Louise de Luxembourg, fille de François, duc de Piney, prince de Tinguy, abbesse de 1597 à 1602.
  4. Louise de Dinteville, fille de Guillaume, seigneur d’Eschenets, et de Louise de Rochechouart, abbesse de 1602 à 1617.
  5. Mahaut de Valery, sœur d’Erart, camérier du roi Philippe III, abbesse de 1249 à 1262.