Page:Burnouf - Dictionnaire classique sanscrit-français.djvu/211

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


^fT\ xema

��199 —

��^t^ x5oma

��yf^ xclra n. {xi 6; sfx. ira) champ, plaine, campagne; cf. xili. \\ par ext. lieu sacré, lieu de pèlerinage; || ligure géomé- trique. — [xi 1) domaine, pays conquis ou possédé en propriété; || au fi g. épouse. — Le corps, la matière [en métaphysique].

xêiraja m. [jan] iils qu'une femme a lé- galement d'un parent de son mari.

xêtrajna a. [jnâ) adroit, habile; || paysan, paysanne. — S. m. lame, l'intelligence [qui connaît le corps et qui a l'idée de la ma- tière] : xêtraxêirajnao le corps et l'esprit, la matière et son idée.

xêtrapati m. Vd. le maître de la plaine, c-à-d. Rudra ou les Maruts.

xêtrâjîva m. f. {a; jîv) paysan, paysanne.

xêirâmalakl f . llacourtia cataphracta , bot.

^ft^TJ xêlrin m. [xêlriiiî f.] paysan. || L'âme, l'esprit, cf. xêtrajna.

rrllTllI xêlriya m. maladie constitution- nelle. Il Médicament. || Adultère. — N. herbage, prairie. |1 Opération médicale ou chirurgicale.

^TTT xêpa m. [xip) jet, lancement. || Remise, délai; le fait de passer le temps. Il Perte, dommage. I| Orgueil; mépris, dédain; insulte, raillerie. || Bouquet de fleurs.

xêpana n. mms.

^CrniT xêpani f. [xipani) rame. || Filet pour pêcher.

��Vl^UIISf xêpanîya pf. ps. de xip. — S. n. tout ce qui se lance : flèche, javelot, filet, etc.

^TIJ^UTm" xêpayâmi (c. de xip.) pqp. àcixipam.

^ftT^ xépiman m. [xip; sfx. iman) •s rapidité, vélocité.

T^ïqç^ xêpist'a sup. de xipra.

��%^

��^TT (Jcêpiyas comp. dexipira.

��^PT xêma a. bon, heureux, de bon au- gure [en parlant des ch.]. — S. m. n. bon- heur, prospérité; || conservation d'un bien acquis. || La déhvrance finale, le salut. — S. f. xêmâ surn. deDurgâ.

xêmaka m. sorte de parfum.

œêmakâra a. (kr) qui porte bonheur.

xêmaykara a. mms. — S. m. np. d'un des buddhas idéaux antérieurs à Çâkya muni.

xêmapalâ f. ficus oppositifoUa, bot.

xêmi7\ a. heureux.

��* ^T^ ^(^'^- 3:évdmi 1; etc. Cracher; cf.

•N

xtv.

^ XX. xdyd'ini \ ; p. caxs); pp. xâma. S'amaigrir, s'affiiiblir, se réduire à rien; dépérir, mourir. Cf. xi.

^T^ xœlra n. [xêlra) réunion ou multi- tude de champs.

^T^ xœpra a. [xipra) rapide. || Qui sup- prime un temps dans la durée de la pronon- ciation, tg. : xœprâ 5rtnSi combinaison eu- phonique où la voyelle finale du premier mot se change en semi- voyelle devant la voyelle initiale du mot suivant. || Gr.

Xcepravarna a. [san'di] contenant une se- mi-voyelle.

Ti(ïïT xœrêyl f. [xlra) riz au lait, tout plat de laitage.

  • TU à xôt. xôtayâmi 10. Jeter, lancer.

?ÎT^ xuda m. poteau où l'on attache un éléphant.

Vil l Ml xôni f. et xônl f. terre. Gr. %9wv.

^^ xôda m. [xud) poudre; poussière. Il Mortier, pierre à broyer.

xôdayâmi (c. de xud) pulvériser; au fig. mépriser.

xôdila pp. de xôdayâmi. — S. n. poudre, substance pulvérisée, poussière.

xôdimanm. (sfx. iman) ténuité, petitesse.

xôdist'a a. (sup. de ^rotia) réduit en poudre très-fine.

^TP^ x'j^a m. [xud) agitation, houle [en parlant des eaux]. Au fig. trouble, crainte, inquiétude.

xôVana n. mms. || M. une des flèches de Kâma.

xôdayâmi (c. de xuJ)) agiter; troubler : sa- mudram la mer ; jagat le monde.

^TTT xôma n. cf. xsoma.

Vtl lUÏ xxni f. et xsml f. terre ; cf. xôni. xsonîprâcîra m. la mer.

^^ xx)dra n. [xudrâ abeille) miel. || Eau. — M. michelia champaca, bot.

T^(^c47j xaodrakya a. [xudra petit) petit, ténu, menu. — S. n. ténuité, petitesse.

^T^ X3)ma a. [xôma) de lin; couvert d'une étoffé de lin. — S. m. n. hnge, tissu de lin; || toile; || pavillon de toile, sorte de tente construite sur la terrasse d'une mai- son; Il par ext. esplanade devant un édifice. — S. f. xiomî lin, ïinum usitatissimum, bot.

�� �