Page:Burnouf - Dictionnaire classique sanscrit-français.djvu/532

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


$ Y

Y ya 40e lettre et 1re semi voyelle de l’alphabet sanscrit. Le y, sans son a, ne se nlace jamais devant une consonne; dans le Védail compte qqf. pour une syllabe : ainsi vyuka égale vi xis la. 11 répond le plus souvent au y des Latins, au Ç ou à l’esprit rude des Grecs.

TX ya m. union, cf. yu. \\ Célébrité, cf. yaças\ \\ éclat, lustre. || Air, vent ; || aban- don, et. yâ. Il Orge, cf. yava. \\ Yama. — F. yâ marche; || char; || obtention; cf. yâ. Il Méditation pieuse, cf. dyâ. || Organe sexuel féminin, cf. yôni.

71 y a a. [yas, yâ, yat; M §§56; 131, 4°] qui. y ya redoublé, quiconque ; lat, quis- quis : yadyad âcarati quelle que soit sa conduite. || Gr. S;; lat. qui, quis; cf. ka, kim.

yaka a. qui.

TXWî^ yakan th. de yakj’t, M g 112.

d4«hd yakrt n. [M g 112] foie ; lat. jecur. yakfdvœrî f. andersonia, bot.

7X^ yaxa m. [yaj) np. de génies, serviteurs de Kuvêra, gardiens de ses trésors et de ses bosquets. || Qqf. Kuvêra. — F. yaxî, épouse d’un Yaxa; || l’épouse de Kuvêra.

yaxakardama n. sorte de pommade pour parfumer le corps.

ynxaSûpa m. résine, en gén, || Térébenthine.

yaxarasa m. liqueur spiritueuse.

yaxarâj m. Kuvêra, chef des Yaxas. || Palestre, arène, champ pour le pugilat.

yaxardja m. Kuvêra, roi des Yaxas.

yaxarâlpurî f. Alakâ, cité de Kuvêra, sur le mont Kaelâsa.

yaxarâtri f. nuit de la pleine-lune du mois kârttika, consacrée aux Yaxas.

yaxâmalaka m. esp. de dattier.

yaxâvâsa m. (a; vas) le figuier de l’Inde, habité par les Yaxas.

yaxini f. épouse d’un Yaxa; || épouse de Kuvêra.

��yaxodumbaraka n. fruit du figuier religiosa.

U^iU yaxayê 10 (yaj) adorer, offrir un sacrifice à, ac. yaxu a. Vd. désireux de sacrifier.

^tT^ yaxman et yaxma m. phthisie pulmonaire.

yaxmagnî f. {han) raisin sec.

Zrrmft" yaxyâmi f2. de yaj. yaxwa 2 p. sg. imp. vd. de yaj.

��* ^^ yac, cf. yam.

��* TT^ yaj- yaj ami, yajêl ; o. ijyâsam;

imp. vd. 2 p. yaxwa; p. iyâja, îjê^ f 1. yas- tdsmi; f2. yaxyâmi, yaxyê; al. ayâxam,

  • 3p. vd. aydt; ayaxi; o. yaxîya; ppf. moy.

îjdna; inf. vd. yajadyx\ gér. vd. yaslwlna. Il Ps ijyê\ impf. êjyê\ pp. ii/fl. Sacrifier, offrir le saint-sacrifice; || offrir en sacrifice, ac. ou i. Il Honorer d’un sacriflce : devân açwamêdêna ou açwamêdam offrir aux dieux un açwamêdha. || Inaugurer par un sacrifice, çdldm une salle. || Offrir, donner, procurer. || Qqf. aller à la rencontre, ac. || Gr. aÇopat, àyîÇw, ûyio;. — Pp. ista sacrifié, honoré d’un sacrifice.

ï[sT yaj a. [à la fin des composés] qui sacrifie, etc.

ZTsTrT yajala m. {yaj) prêtre officiant.

^sT’^T yojaira m. {trx) qui entretient le feu sacré; || respectable.

ZTsfTÎ yajanta m. prêtre officiant, cf. yajala.

^SIHIH yajamâna m. (ppr. moy. de yaj) celui qui fait les frais d’un sacrifice.

6|s|lch yajâkam. (sfx. âka) mms. || par ext. libéral, bienfaisant.