Page:Burnouf - Dictionnaire classique sanscrit-français.djvu/560

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


rïï^ laxa — 548 —

dfi poésie ou ro$a\. — S. f. rjodri, l’épouse de lUiilrn; (îaurî, épouse de Çiva.

iwdrilniva m. nature ou caraclère propre de lUidra.

JVJH iwpija n. [rûpya) argent.

’\ |J>| iwma n. cL iwmaka n. sorte de sel

provenant d’un lac près de Sàmbhar. iwmnlavona n. m m s.

rTîH rjomi pr. de ru.

��tÏÏTÏÏ iaxya

t)T^ rjorava a. de l’antilope ruru. H (ru) Formidable [en parlant d’un cri]. |1 Ins- table; || inconstant; cf. ravana. — S. m. monstre ; sauvage. U Le 4^ enfer brûlant.

TTfetn’ rxhina m. bois de sandal rouge.

rDhinêya m. {rôhinî) la planète Mercure. II Balar’àma. — M. et f. [i] veau, génisse. — N. émeraude [? rubis].

rTT%^ rj}hiéa m. n. mms. que râhisa.


L


la 42e lettre et 3e semivoyelle de l’alphabet sanscrit; analogue au T ra, elle est un intermédiaire entre lui, le ^ da et le T da. Elle peut aussi provenir de r?T /i ou même de ^ f. Elle répond à l et qqf. à r dans les autres langues aryennes.

la m. Indra. || Action de couper, de retrancher; cf. lu. — F. la don offert ou reçu, cf. Id. — F. lî solution, liquéfaction, cf.* lî.

  • lak. lâkayâmi 10, cf. rak.

cHoh lakan. front. I| Epi de riz sauvage.

fficf^T:^ lakaca et lakuca m. artocarpus lacucha, esp. d’arbre à pain.

C<irti lakla, "^ouvrakla laklaka m. ilaj) cochenille, laque. |1 Hail- lon, vieux habit; cf. raklaka. laklakarman m. {kf) lôdra rouge.

  • M Tl lax. laxayâmi, laxayè 10. Re-

garder; remarquer, observer; || noter, si- gnaler. Il Marquer d’un signe. — Ps. laxyê être observé, être vu; être signalé; tanna laxyatê cela ne se voit pas [c. à d. n’a ja- mais lieu]. Cf. lôk, 166 et rax.

CtïtT laxa n. {lax) marque, signe, note ; Il fraude. — laxa n. et laxâ f. un lak, c. à d. 100,000.

laxana n. marque, signe; || signe de reconnaissance; Il nom, désignation; || remarque. Il Vue, vision, cf. lôcana. |j Au pi. les 32 signes de la beauté physique, Bd. — M. grue indienne. I’ Le frère de Râma, Lax- mana. — F. [a] grue indienne ; || oie. || El- lipse, mot sous-entendu, tg.

laxanatas adv. d’après la désignation ; || d’après la marque distinctive.

��CfiTT^UI laxmana n. {lax) marque, signe; II nom. — M. grue indienne. I| Laxmana, frère du second Râma. — F. laxmanl grue indienne [femelle]. || Sorte de drogue.

çrf^XfTJ laxman n. (sfx. man) marque, •n

signe. Il Encompos. principal, capital.

ffT^TJT lax7nî f. (sfx. ma) beauté ; splendeur; II au fig. prospérité. || Perle; |I femme de héros. || Laxmî, épouse de Yishnu et déesse de la prospérité ; || Sîtâ, épouse de Riima. Il Curcuma longa; iapriyaygu; bot.

laxmîgfha n. lotus rouge [sur lequel Laxmî apparut assise].

laxmlpali m. giroflier; areca faufel ; bot. II Roi; prince. || Vishnu.

laxmîpuira m. cheval. || Kâma. || Fils de Sîtâ, en gén.

laxmîpuspa m. rubis.

laxmîmat m. l’arbre à pain.

laxmlvat a. (sfx. vat) prospère; || fortuné; Il de bon augure.

laxmîça m. {îça) homme fortuné. [| Manguier. Il Vishnu, époux de Laxmî.

laxmîsahaja m. (saha ; jan) la Lune {candra) née en même temps que Laxmî.

cfT^ÎT Iaxya a. (sfx. y a) remarquable,