Page:Busch - Découvertes d’un bibliophile.djvu/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


grinationum, Hierosolymitanæ ad S. Sepulcrum, Compostellanæ ad S. Jacobum, et Romanæ ad limina apostolorum [1]. »

« Porrò hæ exceptiones, cum jus episcoporum restringant, suntodiosæ, ac proin strictæ interpretationis. Igitur, ut prædicta vota sint reapsè PAPÆ reservata, requiritur, ex omnium doctorum consensu, ut sint certa, absoluta, perfecta et integra. Hinc reservatum non est votum castitatis, tantum ad tempus promissæ, nec votum perpetuum non fornicandi, non nubendi, non petendi debitum conjugale, etc. Non reservatum est votum castitatis perpetuæ et omnimodæ, sub conditione emissum, si nondum impleta sit conditio. Paucis reservata non censentur prædicta quinque vota simplicia, si ex aliquo dolo, vel metu etiam levi injustè et in hunc finem incusso ; item si vovens non intenderit se obligare sub gravi, quia cum hæc intentio materiæ reservatæ proportionata non sit, votum non habet

  1. « Il y a des vœux dont la dispense est spécialement réservée au souverain pontife, savoir : tous les vœux solennels et les simples vœux de profession religieuse ; parmi les autres vœux simples les cinq suivants ; celui de chasteté perpétuelle, celui d’entrer dans un ordre religieux approuvé, enfin ceux relatifs aux trois principaux pèlerinages. »