Page:Carnet de guerre d'Emile Chollet.pdf/105

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
100

quelques photos que j’ai prises depuis deux mois. Et ensuite je me coucherai c’est ennuyant !…

On me dit que notre Capitaine a quitté la Compagnie, est-ce vrai ? Si oui et qu’il en vienne un autre, ce sera le 7eme [illisible] : Cdt Védimelle — Lt Rémy — Lt Bocri — Cne Vannière — O. A 1e charge Desmarquez — Cne Duriot c’est le Lt Bocri qui a repris le Commandt de la Cie. —

Le refrain de la Cie est « 22/4 Lt ….. ? [illisible] » on doit s’appliquer à ce que ce soit notre [illisible] !…

Bons baisers à tous. —


9 juin 1918. — Dimanche ! Qu’ai-je fait aujourd’hui ? Rien, ma foi, oh ! mais rien de rien ! Pour ne pas trop m’ennuyer j’ai lu oh ! des babioles, malheureusement je n’ai rien d’autre, tantôt je suis allé xxxxxxx faire avec tour avec mes deux Camarades un tour à Obstrina, puis au retour un Camarade qui est à Porodin est venu nous voir cela a fait passer l’heure d’attente avant dîner. Notre Capitaine part demain pour Florina. Le matin, les avions bulgares sont venus bombarder les cantonnements de Porodin à Kanina une bombe est tombée au beau milieu du cantonnement de la compagnie. Total huit blessés, mais très légèrement, un seul a été paraît-il évacué — Le Lieutenant [illisible] du 42e Colonial, s’est rendu paraît-il il y a 6 jours et cela