Page:Carnet de guerre n°2 d'Alexandre Poutrain.pdf/54

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


entrainer.

Mr Loth me parle ensuite de l’engagement, pris par les allemands, de ne pas réquisitionner ce ravitaillement et d’en faciliter le transport. Quand j’aurai visité toutes les Communes du centre, quand je connaitrai le nombre de locaux, le nombre de voitures nécessaires pour le fonctionnement de ce ravitaillement, Mr Loth me remettra des pancartes revêtues des cachets Américain et Allemand ; les allemands ont pris l’engagement de laisser à la disposition des habitants les locaux et les attelages où seront apposées ces pancartes.

Nous recevrons le premier envoi au début d’Avril ; peut-être n’arrivera-t-il que de la farine, mais le convoi suivant nous procurera du riz, des lentilles, du sel, des caisses de lard. Ces caisses du poids de quatre-vingts Kg contenaient des tranches de gras de dos de porcs de 75 centimètres de long, sur