Page:Casgrain - Légendes canadiennes, 1861.djvu/294

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Cette plainte,
Qu’on écoute avec crainte
Gémir dans les roseaux ;
——
Voix lentes et plaintives
Qu’en entend sur les rives
Quand les ombres du soir
Épaississant leur voile
Font briller chaque étoile
Comme un riche ostensoir.

Oct Crémazie.