Page:Cennino Cennini - Traité de la peinture, 1858.djvu/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
46
TRAITÉ DE LA PEINTURE

xxx.00Comment il faut commencer à dessiner sur le papier avec du charbon, s’assurer des mesures de la figure et affermir son trait avec le crayon d’argent.

Prends d’abord ton charbon taillé fin comme le serait une plume ou un stylet. Pour te faire une première mesure, prends une des trois parties de la tête, qui est divisée en trois mesures égales : la tête, le visage et la bouche avec le menton [1]. Une de ces trois mesures te guidera pour toute la figure. L’architecture des fonds qui séparent les figures te sera un excellent guide, en appliquant ton intelligence à en faire bon usage. Tu auras besoin de ces moyens dans le cas où la figure à copier serait élevée, et que tu n’y pourrais pas atteindre avec la main pour prendre tes mesures.

Il convient que ton intelligence te serve de guide, tu trouvera la vérité par les moyens que je te donne. Si le premier trait de ta figure ou de ton sujet ne se trouvait pas bien en proportion, aie une plume de poule ou d’oie, frotte et époussète le charbon avec lequel tu as dessiné, tout s’en ira. Recommence à nouveau tant que tu voies que les proportions de ta figure concordent avec celles du modèle. Ensuite, quand tu juges que tu approches du bien, prends une pointe d’argent, et va caressant les contours et les extrémités de ton dessin, et ainsi sur les plis principaux. Quand tu as fini, reprends la plume, époussète bien tout le charbon, il te restera un dessin propre arrêté au crayon.

xxxi.00Comment tu dois dessiner et ombrer sur papier teinté avec l’aquarelle et rehausser de blanc.

Quand tu veux acquérir la pratique des ombres,

  1. Cennino, par la tête, entend le front et le sommet qui, en effet, est à peu près égal au visage, c’est-à-dire de la racine du nez ou des sourcils au bas du nez, et la bouche veut dire du dessous du nez au dessous du menton.