Page:Chaudon, Dictionnaire historique, 1766 tome 4-QUA-ZYP.djvu/507

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


498 VOS VOS études. Le Synode de Dordrecht 1e déclara indigne de professer la Théo logie , & cet anatheme prononcé par des Fanatiques engagea les Etats de la Province à le bannir à perpétuité. Il fut obligé de se cacher comme un malfaiteur, enfin il chercha un asyle dans les Etats du Duc de Holstein en 1622 , où il mourut le 29 Septembre delamêmeannée.Onadeluiun grand nombre d’ouvrages, tant con tre les Catholiques Romains , que contre les Adversaires qu’il eut dans le parti Protestant. Sa conduite & quelques-uns de ses écrits, prouvent

  1. penchoit pour le Socinianisme ;

si ses adversaires n’avoient fait valoir que cette raison , on n’auroit pas pu les accuser d’injustice. VORSTIUS, ( GUILLAUME-HENRI) fils du précédent , Ministre des Armi niens à VVarmond , dans la Hollan de, composa plusieurs Livres. Le plus considérable est sa Traduction latine de la Chronologie de David Ganz . vORSTIUS , (AELIUs EvERHARD ) né à Ruremonde en 1565,mort en 1624 à Leyde, où il occupoit une Chaire de Professeur de Médecine, laissa divers ouvrages de Littérature , de Mede cine & d’Histoire naturelle, qui furent recherchés pour leur érudition. Les principaux † , I. Un Commentaire de Annulorum origine. II. Un Voyage historique & physique de la grande Gre ce , de la Japigie , Lucanie, des Bru rien , & des Peuples voisins , en latin. III. Des Poissons de la Hollande. IV. Des remarques Latines sur celle de re medica. voRSTIUS, (ADoLPHE ) fils du précédent , fut aussi Professeur en Médecine à Leyde, où il mourut en 1663 , à 66 ans. Il a donné un catalo gue des Plantes du Jardin Botanique de Leyde, & de celles qui naissent aux environs de cette Ville. Cet ou vrage est assez bien fait. P vos , (MARTIN DE ) Peintre, né à Anvers,vers l’an 1534, mourut dans la même Ville en 16o4. C’est au soin qu’il prit à Rome de copier les ma gnifiques ouvrages des plus célebres Maîtres & à la liaison qu’il fit à Ve mise avec le Tintoret , que Vos doit la haute réputation où il est parvenu. Il a réussi également à peindre l’His tcire, le Paysage & le Portrait. Il avoit uu génie abondant , son colo ris est frais , sa touche facile ; mais son Dessein est froid , quoique cor rect & assez gracieux. On a beaucoup gravé d’apres ses ouvrages. voSSIUS , ( GERARD ) Prévôt de Tongres , habile dans le grec & le latin , demeura plusieurs années à Rome. Il profita de ce séjour pour fouiller dans les Bibliothéques Ita liennes ; il fut le premier qui en tira & traduisit en latin plusieurs anciens monumens des Peres Grecs, entr’au tres les ouvrages de St. Gregoire Tau maturge & de St. Ephren. Il mourut à Liége sa patrie,en 1689,aimé & estimé. VOSSIUS, (GERARD-JEAN ) parent du précédent , d’une famille consi dérable des Pays-Bas , dont le nom est Vos, naquit en 1577 , dans la Pa latinat auprès d’Heidelberg. Il se ren dit très-habile dans les Belles.Lettres, dans l Histoire, & dans l’Antiquité sacrée & profane. Son mérite lui va lut la direction du Collége de Dor drecht , & il remplit cette place avec applaudissement. On lui confia en suite la Chaire d’Eloquence & de Chronologie à Leyde ; & il la dut plutôt à sa réputation & à son mé rite qu’à ses intrigues. Appellé en 1643 , à Amsterdam , pour y remplir une Chaire de Professeur en Histoire, il s’y fit des admirateurs & des amis. Ses principaux ouvrages sont , I. De Origine Idololaerie.II.De Historicis Gra cis. III. De Historicis Latimis. IV. De Poetis Graccis. V. De Poetis Latinis. VI. De Scientiis Mathematicis. VII. De quatuor Artibus popularibus. VIII. His- . roria Pelagiana. IX. Institutiones Rhe thoricz , Grammaticæ , Poetice. X. The ses chronologice & Theologic«. XI. Ety mclogicon Lingue latin c. XII. De vitiis Sermonis , &c. Tous ces Ecrits sont imprimés à Amsterdam, en 6 vol.in fol. La plûpart sont remplis d’un sa voir profond & de remarques solides. On estime sur-tout ce qu’il a écrit sur l’Histoire, sur l’origine de l’idolâ trie & sur les Historiens latins & grecs. Ce Savant mourut en 1649, à 72 ans.