Page:Chaudon, Dictionnaire historique, 1766 tome 4-QUA-ZYP.djvu/553

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


544 XYL -75E vailla pendant plus de dcuze ans ; Ximene s’y appliqua lui-meme avec beaucoup de soin & en fit la depen se. 11 achetta sept exemplaires en hebreu 4oo écus, & donna tout ce u’on voulut pour des Anciens Ma nuscrits Grecs & Latins- I1 fit encore imprimer le Missel & ie Brevfaire Mozarabe dirigés par Ortiz , & Pour «onserver la Memoire de ce rit , il fit bâtir une Chapelle auPres de 1’E glise Métropolitaine do Tolede , y

  1. onda des Chanoines & des Clercs ,

ui y célebroient journeliement l’of fice en cette langue. ( V 7oz ORTIZ ) Quoique Xmen écrasa l’orgueil des grands, il savoit fermer les oreilles à i§, murmures. Il répondit à des personnes qui vouloient qu’on re §chat les Auteurs de quelques dis cours qui avoient été tenus contre lui : gge lorsqu’on etoit eleve, o di gnite , & qu’on n’avoit rien a se 1’67 procher , on devoit laisser aux inférieurs la miserable consolation 4o v nger leurs chagrins par de poro L’éclat de §nt de qualités brillantes fut un peu terni par quelques défauts : ce

  1. élat fut fier , dur, opiniâtre , am

bitieux, & d’une mélancolie si pro fonde qu’il étoit presque touloo insupportable dans la société & as sez souvent à charge à lui mooo Voyez FLECHIER & MARSoLLIER. " # MENEs , ( SEBASTIEN ) habile Jurisconsulte Espagnol , mort vers 16oo, s’est fait un nom Par un bon ouvrage sur 1’un & l’autre Droit , sous ce titre : Concordantie utriusque juris , à Tolede 1596, & 1619 , 2 vol. in fol. Cet Ouvrag° est des plus estimés en ce genre : L° second vol. qui n’est Pas de Ximenès , est le moins commun. / XYLANDER, ( GUILLAUMo ) né à Augsbourg en 153o , se fit une repu tation par son savoir. Il obtint une §aire de Professeur en grooo Hei delberg. Son extrême pauvreté & sa grande application à l’étude lui firent contracter uno maladie dont il mou rut à Heildelberg en 157o » à 44 ans. on a de lui une Tradučtion la tine de Dion Cassius , de Marc-Aurelle, § & un grand nombre d’autres Ou vrages fort inéxaas, parcequ’il écii voit pour vivre-- xY PHILIN ,(JEAN ) de Trebizon de, fut elevé dans un Monastere Sa piete & son savoir lui obtinrent le Patriarchât de Conftantinople. Il mourut en 1o75 , & laifla un neveu qui portoit son nom. C est de ce dernier que nous avons un Abrégé ze l Histoire de Dion Cashu , en grec, traduit en françois par le Président cousin : Cet abrége , qui commence au trente-quatrieme Livre , & au temps de P mpee, est assez bien fait ; mais le style manque de pureté & d’elegance. YAO YAo , Empereur de la Chine » monta, dit-on , sur le Trône , vers 2357avant J.C.,& eut Chun pour son Successeur. Les Chinois le regar dent comme leur legislateur & le modéle des Princes & des hommes. on prétend que c’est à ra que l’His toire de la Chine commence à être certaine ; & que tout ce qui précéde ce Prince est rempli de fables ou de faits incertains ; mais c’est encore trop dire, car il n’y a de certain dans l’Histoire que ce qui nous est trans mis par des Ecrits & par des monu | mens Or les Ecrits & les monu mens Chinois ne remontent tout au plus qu’à soo ans avant J. C. YSE , (ALExANDRE DE ) Ministre de Grenoble , puis Professeur de Théologie à Die en Dauphiné, com posa un Discours pour réunir les Pro testans & les Catholiques. Comme il marquoit en cet Ecrit du penchant pour l Eglise Romaine , les fanati ues de son parti firent supprimer son ouvrage & le priverent de sa Chaire. Il se retira en Piémont où il se fit une réputation par ses Ser mons & par ses écrits YVAN-BERUDA , (DoMMARTIN) Grand Maître d’Alcantara , vers la fin du xIv siecle , étoit Portugais Il prit beaucoup de part aux guerro d’Èspagne & se montra toujours zélé pour le parti de la Castille. Vers l’an 1394, trompé par un Hermite Visio naIIC