Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/231

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de Tuſculum étoit une grandeur extraordinaire, au lieu que nous allons voir que cette Ville n’étoit diſtinguée que par ſon élégance pour m’exprimer ainſi. L’Amphitéatre de Caſinum qu’on voit au pied du Mont-Caſſin, celui de Minturnes ainſi que celui d’Amiterne dont j’ai parlé, n’étoient guére plus grands. Les deux autres raiſons ſont encore plus viſiblement foibles malgré la force particulière qu’Holſténius leur trouva. La diſtance du Tuſculo ne ſe trouve de XV. à XVI. Milles, qu’en la faiſant réſulter des XII. Milles, que ſe trouve avoir le chemin moderne de Fraſcati, & de trois ou quatre Milles, qui peuvent reſter après cette Ville pour monter au Tuſculo : mais outre que le XII. Milles du chemin de Fraſcati n’ont pour cauſe que ſa direction tortueuſe, & que pour trouver quatre Milles de cette Ville au Tuſculo, il faut y aller par quelque grand détour, ces Milles n’ont rien de commun avec ceux de la Voïe antique de Tuſculum, qui étoit la Latine juſqu’au pied de la Colline Tuſculane, où elle la laiſſoit pour couper droit vers le lieu où étoit la Ville. Or par cette Voïe, il n’y avoit juſqu-à Tuſculum qu’environ XII.