Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/196

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


quelle eſt la Colomne, la Voïe tiroit à droite, & laiſſoit à gauche ce Bourg, ſuivant la ſorte de Vallon qu’il forme avec le haut-mont ſur le quel eſt le Village appellé Monte-Compatro, qui eſt vis-à-vis. Cette direction de la Voïe Lavicane, dont perſonne n’avoit eu le moindre ſoupçon, doit être regardée comme indubitable d’après pluſieurs morceaux clairs que j’en ai obſervés. Les premiers ſont dans le bois du lieu appellé Monte-Melone ſous Monte-Porcio. Dés ſeconds ſe voïent ſous la Colomne même ; on en voit un des plus manifeſtes traverſant un petit chemin à coté de la Villa Pazzolini. Celui-ci a un autre caractère diſtingué de Voïe antique dans la Vigne dans la quelle il ſe perd, c’eſt un Tombeau, qui n’étoit pas de la derniere claſſe. Les troiſièmes enfin ſont dans les champs au delà : ces derniers ne laiſſent pas que d’être en quelque nombre. On ſent la conſéquence de cette découverte par rapport à ſa situation de Lavicum.


LXV. Découverte de la vraie ſituation de Lavicum.

La Colomne priſe pour cette ancienne Ville pour être ſituée à la diſtance marquée ſur une colline que le chemin moderne cru le même que la Voïe antique laiſſe à droite, ſe trouve ne pouvoir être ce qu’on l’avoit