Page:Choquette - Carabinades, 1900.djvu/132

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
116
les chers confrères

raissaient simplement agir sur lui comme des apéritifs et il continuait de plus belle à s’approprier la meilleure partie des dînettes de notre chère sœur Laurentienne.

Puisqu’il en est ainsi, ma sœur, lui dit le docteur, un bon matin, je vais essayer l’extrait de fougère mâle…

La pauvre et bonne petite nonnette, en l’entendant, rougit jusqu’aux épaules, et tremblante, oppressée à mourir, toute honteuse, les yeux à terre, elle ajouta au bout d’un moment :

— La fougère mâle, mon Dieu !… Dans ce cas, docteur, il me faudra une dispense spéciale de monseigneur Bruchési.

* * *

Quand le jeune Roy vint s’établir â Saint-François, il y a quatre ans, les patients ne s’écrapoutissaient point à sa porte.

Mais doué qu’il était d’un aplomb épouvantable, il ne s’en allait pas moins par les chemins de la paroisse, ses poches pleines de pilules, de pointes de vaccin, de suppositoires, sa trousse d’obstétrique en bandoulière sur l’épaule, toujours avec l’air affairé et inquiet d’un homme qui a à la fois sur les bras deux cas d’éclampsie et un cas de placenta prævia.