Page:Conan - Si les Canadiennes le voulaient, 1886.djvu/13

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 10 —

Mme Dermant

Mais, auparavant, je voudrais savoir pourquoi, depuis ces dernières années, vous avez abandonné la politique.

M. Vagemmes

Madame, je voulais toujours aimer mon pays ; et, dans la politique, le patriotisme s’éteint si vite !

Mme Dermant

Parlez donc sérieusement. Le patriotisme s’éteint dans la vie publique !

M. Vagemmes

De nos jours, oui, madame, il s’y éteint : et, parfois, si complètement !

Mme Dermant

Vous excuserez ma naïveté ; mais j’ai toujours considéré la vie publique comme le vrai et actif foyer du patriotisme — exception faite des natures basses. Voilà pourquoi je vous en ai toujours voulu d’avoir préféré votre repos au bien public.

M. Vagemmes

Je n’ai pas cédé à l’attrait du repos, et,