Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 24, 1846.djvu/157

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dedans de la palissade. Mistress Willoughhy et Beulah étaient en avant ; le capitaine avait aussi quitté la porte ; les hommes qui allaient soulever le dernier battant suspendirent leur ouvrage. Il était tout à fait évident que quelque cause d’inquiétude s’était élevée soudainement parmi eux. Cependant les colons ne touchèrent pas aux faisceaux d’armes, et les Indiens ne firent aucune nouvelle démonstration. Le major regardait attentivement à travers la lunette.

— Qu’est-ce donc, cher Bob ? demanda Maud inquiète. Je vois ma mère ; elle semble alarmée.

— Savait-elle que vous quittiez la maison, quand vous êtes sortie pour vous promener ?

— Je ne crois pas ; elle était avec Beulah auprès du petit Evert, et mon père était aux champs. Je suis partie sans parler à personne, et je n’ai rencontré personne en entrant dans la forêt.

— Alors, c’est qu’on s’aperçoit que vous n’êtes pas là ; oui, c’est cela. Il n’est pas étonnant qu’on s’en alarme. Bon Dieu ! que doivent-ils éprouver dans un moment comme celui-ci ?

— Tirez un coup de carabine, Bob, afin d’attirer leurs regards dans cette direction. Je vais faire signe avec mon mouchoir, peut-être que nous serons aperçus. J’ai déjà fait à Beulah de semblables signaux.

— Non il faut que nous restions cachés et que nous surveillions leurs mouvements, afin de pouvoir les aider quand il en sera temps. Il est pénible d’être ainsi en suspens, mais ce désagrément doit être soumis à la nécessité de mettre en sûreté quelqu’un qui nous est si précieux à tous.

Malgré la terrible position dans laquelle s’était placée Maud, elle se sentit flattée de ces paroles. Le langage de l’affection, venant de Robert Willoughby, lui était cher dans tous les temps, et encore plus en ce moment, quand leur vie était suspendue, pour ainsi dire, à un cheveu.

— Vous avez raison, répondit-elie en lui donnant la main avec son ancien abandon, nous nous trahirions et nous serions perdus. Mais que signifie ce mouvement dans la Hutte ?

En effet, il y avait un mouvement en dehors de la palissade. L’absence de Maud était maintenant certaine, et il est inutile de dire quelle sensation produisait cette découverte. Personne ne