Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 24, 1846.djvu/286

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et moi nous avions nos affaires, et quand un homme est pressé, il n’est pas raisonnable de supposer qu’il tournera la tête pour voir de tous côtés.

— Que font-ils de M. Woods ? que peuvent faire des sauvages avec un prêtre ?

— Vous avez raison, petite ; un prêtre, quand même il serait hérétique, ne peut pas être appelé pour rendre des services dans une telle congrégation, et je ne pense pas que ces camarades soient assez misérables pour scalper un ministre de Dieu.

Alors suivit un flot de questions incohérentes faites par tous les noirs en même temps, accompagnées de regards sinistres et mêlés d’éclats de rire qui leur échappaient, de façon à rendre ce mélange de sensations aussi comique qu’étrange. Mike trouva bientôt que la tâche de répondre à tant de questions était trop difficile pour être tentée, et il prit philosophiquement la détermination de borner ses efforts à ceux qu’exige la mandication.

Malgré la terreur qui régnait actuellement parmi les noirs, ils avaient presque tous pris la résolution de mourir les armes à la main plutôt que de s’en rapporter à la clémence des sauvages. La haine suppléait au courage, quoiqu’ils eussent pris insensiblement quelque chose de cette résolution que donne plus ou moins une vie retirée. Les deux briseuses, en leur particulier, sous l’influence de circonstances qui auraient excité leurs sentiments, étaient femmes à accomplir des actes qui auraient pu passer pour héroïques.

— Maintenant, briseuses, dit Mike, quand d’après son calcul il y eut environ trois minutes que son déjeuner fut terminé, vous ferez ce que je vous dirai, et vous ne me demanderez plus rien. Vous irez trouver les dames : la maîtresse, et miss Beuly, et miss Maud, vous leur présenterez mes humbles respects, et vous leur direz que Michel O’Hearn demande l’honneur d’être admis à leur souhaiter le bonjour.

La petite briseuse se récria beaucoup en recevant cette commission, pourtant elle la fit sur-le-champ.

— O’Hearn a quelque chose à nous dire de la part de Robert, dit mistress Willoughby qui avait appris le retour et les exploits de l’Irlandais. Qu’il vienne aussitôt qu’il le désirera.

La petite briseuse termina sa mission en portant la réponse.

— Maintenant messieurs et mesdames, dit Mike avec gravité,