Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 27, 1847.djvu/333

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de le retirer des mains de vos vrais sauvages, reprit-elle d’un air caressant. Je prends l’engagement pour lui qu’il s’en ira, qu’il restera éloigné plusieurs mois, si vous l’exigez ; quand tout sera oublié, il reviendra.

— La délivrance de votre frère est-elle donc l’objet de la visite de ces Indgiens ?

— En partie : ils tiennent à l’avoir. Il a tous les secrets des anti-rentistes, et ils ont peur pour eux, tant qu’il sera entre vos mains. S’il était un peu effrayé, et qu’il fît connaître seulement un quart de ce qu’il sait, il n’y aurait aucune paix dans la contrée d’ici à un an.

Avant que j’eusse le temps de faire une réponse, je fus appelé sous le portique, les Indgiens s’étant avancés si près que mon oncle jugea ma présence nécessaire. Je fus obligé de quitter Opportunité, qui ne crut pas devoir se montrer, quoique sa visite à la maison pour intercéder en faveur de son frère ne dût causer ni surprise ni ressentiment.

Quand j’atteignis le portique, les Indgiens s’étaient approchés jusqu’à l’arbre où nous avions d’abord été postés, et là ils avaient fait halte. Derrière eux était M. Warren s’avançant rapidement vers nous, en ligne droite, sans se préoccuper de ceux qu’il savait lui être hostiles, et ne s’attachant qu’à gagner la maison avant qu’ils en eussent fermé les issues. Cette circonstance donna lieu à un incident d’un touchant intérêt, et que je ne puis m’empêcher de raconter, quoique cela puisse interrompre le récit d’événements que d’autres considéreraient peut-être comme plus importants. M. Warren ne passa pas directement à travers la foule des rebelles, car c’est le nom qu’ils méritaient, mais il fit un détour pour empêcher une collision qui était inutile. Cependant lorsqu’il fut à moitié chemin entre l’arbre et le portique, les Indgiens poussèrent des cris discordants, et plusieurs d’entre eux s’élancèrent comme pour le devancer et l’arrêter. Au moment même où nous nous levions tous involontairement sous l’impulsion d’un intérêt commun en faveur du bon recteur, Mary se précipita en avant, fut à côté de son père et l’enveloppa de ses bras, par un mouvement si rapide, qu’elle paraissait avoir volé. S’attachant à lui, elle semblait vouloir l’entraîner vers nous. Mais M. Warren prit un parti plus sage que celui de la fuite. Certain de n’avoir