Page:Corneille - Imitation de Jésus-Christ, édition 1862.djvu/464

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


pour s’en former une peinture ;
mais c’est l’intérieur que la grâce veut voir :
l’une est souvent déçue à suivre l’apparence ;
mais l’autre met toujours toute son espérance
en Dieu, qui ne peut décevoir.

Qu’il faut renoncer à soi-même et à toutes sortes de convoitises.


Cherche la liberté comme un bonheur suprême ;
mais souviens-toi, mon fils, de cette vérité,
qu’il te faut renoncer tout à fait à toi-même,
ou tu n’obtiendras point d’entière liberté.

Ceux qui pensent ici posséder quelque chose
la possèdent bien moins qu’ils n’en sont possédés,
et ceux dont l’amour-propre en leur faveur dispose
sont autant de captifs par eux-mêmes gardés.

Les appétits des sens ne font que des esclaves ;
la curiosité comme eux a ses liens,