Page:Cosquin - Les Contes indiens et l’Occident, 1922.djvu/630

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Seconde subdivision 
 253

Monographie D. — Excursus IV. Le « Joyau du serpent » et l’Inde 
 256
Conclusion 
 281
Section II. — 
L’épouse-fée et l’enveloppe animale. — Première branche 
 281
Chapitre premier. 
L’ « Histoire du prince Ahmed et de la fée Pari-Banou » 
 282
Chapitre II. 
Nourounnihar 
 284
Chapitre III. 
Les contes de la famille de « Pari-Banou ».
 
a
Contes ayant à la fois l’introduction et le dénouement de « Pari-Banou » 
 289
b
Contes similaires avec autre introduction 
 293
c
Contes apparentés avec introduction et dénouement différents 
 296
Chapitre IV. 
Encore « Pari-Banou ». — L’agencement des éléments du conte arabe. — La rédaction de Galland et ses censeurs. — Burton et Mardrus 
 300
Section III. — 
L’épouse-fée et l’enveloppe animale. — Seconde branche 
 303
Section IV. — 
L’époux mystérieux 
 316
Chapitre premier. 
Les contes du type affaibli. — Comment se fait le mariage du héros.
 
1. 
Le « svayamvara » indien 
 317
2. 
Thèmes substitués au thème du « svayamvara ». — Le Tournoi, l’Ascension de la montagne de verre et le Saut vers le faîte 
 329
2 bis
Le conte indien du « Saut vers le faîte du palais » et son Introduction 
 333
2 ter
Un conte de l’Égypte des Pharaons 
 336
3. 
Forme particulière du « svayamvara » 
 338
Chapitre II. 
Contes du type non affaibli de « L’Époux mystérieux et l’enveloppe animale ».
 
1. 
Formes apparentées à celle du « svayamvara » 
 339
2. 
Autres formes du type pur 
 341
3. 
La « fable de Psyché » 
 344

Appendice à la Monographie D. — Deux vieux documents indiens. — Comment, dès avant le vie siècle de notre ère, les Bouddhistes indiens manipulaient les contes traditionnels du pays 
 346
Chapitre I. 
Le premier des deux contes sino-indiens 
 347