Page:Courteline - Les Boulingrin, 1898.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


écartelé. --- Oh!

Madame Boulingrin. --- Tu entends. Tu le fais crier.

Des Rillettes. --- Excusez-moi, madame et monsieur Boulingrin, mais je vois que vous êtes en affaires et je craindrais d'être importun.

Boulingrin. --- Nullement.

Madame Boulingrin. --- Point du tout.

Boulingrin. --- Au contraire.

Des Rillettes. --- Cependant...

Boulingrin. --- Au contraire, vous dis-je. (Lui avançant une chaise.) Tenez!

Madame Boulingrin, même jeu. --- C'est cela. Prenez un siège.

Des Rillettes. --- Merci.

Boulingrin. --- Non. Pas celui-ci; celui-là!

Des Rillettes. --- Mille grâces.

Madame Boulingr