Page:Courteline - Les Boulingrin, 1898.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


in. --- Choléra!... Et puis, tiens!

De sa main lancée avec violence, il envoie à Madame Boulingrin le contenu de son assiette.

Des Rillettes, qui a tout reçu. --- Oh!

Boulingrin, s'excusant. --- Pardon! simple inadvertance.

Madame Boulingrin, folle de rage. --- Goujat! Ignoble personnage! Tiens!

Des Rillettes, ruisselant d'eau rougie. --- Ah!

Madame Boulingrin. --- Excusez. C'est bien sans l'avoir fait exprès. Là-dessus, nous allons en finir. C'est toi qui l'auras voulu.

Elle tire de sa poche un revolver.

Boulingrin, terrifié. --- A moi! Au secours!

Il se réfugie derrière des Rillettes.

Madame Boulingrin. --- Tu vas mourir!

Des Rillettes, à Boulingrin qui s'est fait de lui un paravent. --- Ah non, eh!... Lâchez-moi! Pas de blagues!

Boulingrin, au comble de l'effroi. --- Ne bougez pas, bon sang de bonsoir!

Madame Boulingrin, ajustant. --- Otez-vous, monsieur des Rillettes!

Bouling