Page:Cros - Le Collier de griffes, 1908.djvu/128

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



Je meurs et là-haut sont dans les platanes
Des oiseaux charmeurs. En bas de bons ânes
Mêlés à des ours, brutes qu’il ne faut
Jamais occuper des choses d’en haut