Page:Dandré-Bardon - Vie de Carle Vanloo.djvu/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
22
Vie

 Avec ta voix, tes grâces, ta douceur,
 L’Amour grava ton portrait dans mon cœur,
Et je veux que l’Hymen m’en faſſe une copie.


Le jeune Apelle continue de ſignaler dans Turin ſon génie & ſes divers talens. Déjà les décorations du Cabinet du Roi de Sardaigne ſont achevées. Carle l’a enrichi de tous les ouvrages dont le Prince l’avoit chargé. Il peint un grand Tableau repréſentant l’Immaculée Conception pour l’Egliſe de S. Philippe de Neri ; pour le Chœur des Religieuſes de Ste. Croix, la Scene du Sauveur & la Multiplication des Pains. Suivons-le à Stupinigi[1] ; admirons le plafond, où il repréſente Diane au retour de la chaſſe accompagnée de ſes Nymphes ; ouvrage qui réunit à la brillante vivacité de la Freſque la vigueur moëleuſe de l’huile ! Arrêtons-nous devant le fameux Tableau de la Vierge, où ſon Art a réuni la nobleſſe des traits & les grâces du coloris de Carle-Marat. Cette image reſpectabie, expoſée à la piété publique au milieu d’une grande route eſt dans une telle vénération ? que bien des Gens lui attri-

  1. Maiſon de Plaiſance du Roi de Sardaigne à trois milles de Turin.