Page:Dandré-Bardon - Vie de Carle Vanloo.djvu/47

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
42
Vie

pieds ; tandis que les autres par leurs attitudes, leurs démonſtrations modeſtes & reſpectueuſes lui témoignent la plus ſincére vénération. Leurs ſentimens font peines ſur leurs phiſionomies. C’eſt par des caractères nobles, par des expreſſions contraſtées que l’Art rend les humbles diſpoſitions de tous les Membres de ce reſfpectable Clergé.

Dans la VIe. Eſquiſſe, une des plus ſimples, mais des plus ſinguliérement imaginées, Saint Grégoire eſt repréſfenté dictant ſes Homélies à un Secrétaire. La ſcene ſe paſſe dans un Cabinet, qu’une grande fenêtre éclaire avec modération. Le Saint Pontife n’eſft revêtu que de ſes habits domeſtiques. La Barette papale couvre ſa tête. Un ſurplis ſur ſa ſoutane, une étole & un rocher ſont tous ſes ornemens. Aſſis ſur un fauteuil, ayant quelques volumes à ſes pieds, il dicte à ſon Secrétaire ce que l’Eſprit Saint lui inſpire. C. Vanloo, dans cet inſtant, eſt lui-même inſpiré par le Génie de la Poëſie ſacrée. Il déſigne le Symbole du Saint-Eſprit par une Colombe ſoufflant aux oreilles du Pape & myſtérieuſement enveloppée dans une douce vapeur. Idée heureuſe, qui préſente tout à la fois ce que le Théo-