Page:Dandré-Bardon - Vie de Carle Vanloo.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
43
de Carle Vanloo.

logique, le Poëtique, le Pittoreſque peuvent offrir de ſublime & de merveilleux, relativement au ſujet !

Mais l’enthouſiaſme du grand Peintre ſe manifeſte dans l’Apothéoſe de Saint Grégoire. Une gloire éclatante y brille : elle perce le Dôme & préſente un ciel ouvert prêt à recevoir le Saint. Tels ſont les effets de l’Art. Ceux du Génie n’y font pas moins intéreſſans. Des Esprits céleſtes précedent le Pontife ; des Chérubins arborent les attributs de ſa dignité ; des Anges le ſoutiennent, l’élevent par l’effort de leurs ailes. De la réunion de ces deux parties eſſentielles du Talent réſulte une compoſition également ïngénieuſe & ſéduiſante. Elle eſt formée d’un ſeul grouppe ; mais les diverſes branches en ſfont détachées par des accidents de lumière & de couleur judicieuſement ménagés, qui prêtent à l’enſemble un dégagement & une légèreté admirables. Toutes les figures, tous les objets plafonnent avec ſuccès. Ils paroiſſent s’élever perpendiculairement, quoique phyſiquement tracés ſur une ſurface horiſontale, ils ne ſoient aidés que de très-peu de vouſſure. Avec quelle vérité cet ouvrage n’opére-t-il pas l’illuſion !