Page:Dante - La Divine Comédie, traduction Lamennais volume 1, Didier, 1863.djvu/344

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
334
L’ENFER.

34. Bruit en tombant des Alpes, au-dessus de San Benedetto [10], où mille devraient trouver une demeure ;

35. Ainsi, en tombant d’une roche escarpée, cette eau noire bruissait tellement, qu’en peu de temps l’oreille en serait blessée.

36. J’étais ceint d’une corde avec laquelle j’avais plus d’une fois eu la pensée de prendre la panthère au poil tacheté [11].

37. Après l’avoir détachée de moi, comme me l’avait commandé mon Maître, je la lui tendis rassemblée et roulée :

38. Et lui, s’étant détourné à droite, la lança un peu loin du bord, dans le profond gouffre.

39. — Il convient, certes, disais-je en moi-même, que quelque chose nouvelle réponde à ce nouveau signal qu’ainsi de l’œil seconde le Maître [12].

40. Oh ! que circonspects devraient être les hommes avec ceux qui ne voient pas seulement l’acte, mais dont l’intelligence découvre au dedans les pensées !

41. Il me dit : « Tout à l’heure, en haut, va venir ce que j’attends et ce que songe ta pensée : il convient que bientôt ta vue l’aperçoive. »

42. Toujours autant qu’il peut, l’homme doit clore ses lèvres à ce vrai qui ressemble au mensonge ; car, sans faute aucune, il attire la honte :