Page:De Balzac - Aristippe, ou De la Cour, 1658.djvu/225

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


AVIS PRONONCÉ,
ET DEPVIS ESCRIT,
OU
EXTRAIT D’UNE CONVERSATION,
dans laquelle il fut parlé des Ministres,
& du Ministere.


A MONSIEUR GIRARD,
Official, & Archidiacre d’Angoulesme.



VOus aurez ce que vous avez desiré de moy ; car qui sçauroit refuser un homme qui demande de si bonne grace ? Quand mesme cet homme ne seroit pas mon parfait Ami, ne seroit pas mon Reverend Pere en Dieu, ne seroit pas le commencement d’un Archevesque, & de plus de la moitié