Page:De Coster - La Légende d’Ulenspiegel, 1869.djvu/372

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


veau sur lui l’attention de Spelle, s’enfuit de Meuleſtee, tandis que Michielkin, mon pauvre frère, se mourait de la gangrène qui s’était miſe à ses pieds.

Lui qui ne voulait plus me voir, me fit appeler toutefois pour me dire de bien prendre garde au feu de mon corps qui me mènerait en celui de l’enfer. Et je ne pus que pleurer, car le feu eſt en moi. Et il rendit son âme entre mes mains.

Ha ! dit-elle, celui qui vengerait sur Spelle la mort de mon aimé & doux Michielkin serait mon maître à toujours, & je lui obéirais comme une chienne.

Tandis qu’elle parlait, les cendres de Claes battirent sur la poitrine d’Ulenſpiegel. Et il réſolut de faire pendre Spelle le meurtrier.

Boelkin, c’était le nom de la fille, retourna à Meuleſtee, bien aſſurée en son logis contre la vengeance de Pieter de Rooſe, car un bouvier, de paſſage à Deſtelbergh, l’avertit que le curé & les bourgeois avaient déclaré que, si Spelle touchait à la sœur de Michielkin, ils le traduiraient devant le duc.

Ulenſpiegel l’ayant suivie à Meuleſtee entra en une salle baſſe dans la maiſon de Michielkin & y vit une pourtraiture de maître-pâtiſſier qu’il suppoſa être celle du pauvre mort.

Et Boelkin lui dit :

— C’eſt celle de mon frère.

Ulenſpiegel prit la pourtraiture &, s’en allant, dit :

— Spelle sera pendu !

— Comment feras-tu ? dit-elle.

— Si tu le savais, dit-il, tu n’aurais nul plaiſir à le voir faire.

Boelkin hocha la tête & dit d’une voix dolente :

— Tu n’as en moi aucune confiance.

— N’eſt-ce point, dit-il, te montrer une confiance extrême que de te dire « Spelle sera pendu ! » car avec ce seul mot, tu peux me faire pendre moi avant lui.

— De fait, dit-elle.

— Donc, repartit Ulenſpiegel, va me chercher de bonne argile, une bonne double pinte de bruinbier, de l’eau claire & quelques tranches de bœuf. Le tout à part.

Le bœuf sera pour moi, le bruinbier pour le bœuf, l’eau pour l’argile & l’argile pour la pourtraiture.