Page:De Taurines - La nation canadienne, 1894.djvu/13

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


populations françaises d’Amérique dans leurs origines, leurs progrès, leur état actuel, dans tous les éléments en un mot qui font d’elles à proprement parler une nation ?

Ces éléments sont nombreux et complexes. Une nation, c’est une communauté d’hommes groupés sur un même territoire et reliés entre eux par des sentiments communs. Les Canadiens réunissent tous ces caractères.

Leur population est une de celles dans l’univers entier dont l’augmentation est la plus rapide. Leur territoire est riche et productif : non seulement il suffit à ses habitants, mais il livre en outre tous les ans des centaines de millions à l’exportation. Le sentiment national enfin, qui unit entre eux les Canadiens, est ardent, tenace, fier et inébranlable.

Le territoire et la population sont les éléments les plus sensibles et les plus évidents, mais ce ne sont ni les principaux ni les plus forts ; les liens invisibles et presque indéfinissables du patriotisme contribuent autrement à la cohésion et à la puissance d’une nation. Ces liens, que tout le monde sent mais que personne ne définit pleinement, sont ceux qui résultent de souvenirs communs, des croyances communes, de travaux accomplis, de