Page:Defoe - Robinson Crusoé, Borel et Varenne, 1836, tome 2.djvu/469

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion
Defoe - Robinson Crusoé, Borel et Varenne, 1836, illust page 922-1.png
Dernière Affaire.


lettrine Nous trouvâmes les habitants pour la plupart payens et ne valant guère mieux que les Sauvages de l’Amérique. Leurs maisons et leurs villages sont pleins d’idoles, et leurs mœurs sont tout-à-fait barbares, excepté dans les villes et dans les villages qui les avoisinent, où ces pauvres gens se prétendent Chré-