Page:Descartes La Géométrie.djvu/102

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
391
Livre Troisième.

Après cela supposant que la Parabole FAG est déjà décrite, et que son essieu[1] est ACDKL, et que son côté droit est a ou 1, dont AC est la moitié, et enfin que le point C est au dedans de cette Parabole, et que A en est le sommet ; il faut faire CD = , et la prendre du même côté, qu’est le point A au regard du point C, s’il y a + p en l’équation ; mais s’il y a - p il faut la prendre de l’autre côté.

Et du point D, ou bien, si la quantité p était nulle, du point C il faut élever une ligne à angles droits jusqu’à E, en sorte qu’elle soit égale à , et enfin du centre E il faut décrire le cercle FG, dont

  1. Axe.