Page:Descartes La Géométrie.djvu/119

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


408
La Géométrie.

Or la démonstration de tout ceci est assez facile. car appliquant la règle AE avec la Parabole ED sur le point C ; comme il est certain qu’elles peuvent y être appli­quées ensemble , puisque ce point C est en la courbe ACN, qui est décrite par leur intersection ; si CG se nomme y, GD sera , à cause que le côté droit, qui est n, est à CG, comme CG à GD, et ôtant DE, qui est de GD, on a , pour GE. Puis à cause que AB est a BE comme CG est à GE ; AB étant BE est

Et tout de même en supposant que le point C de la courbe a été trouvé par l’intersection des lignes droites, SC parallèle à BK, et AC parallèle à SV. SB gui est égale à CG, est y : et BK étant égale au côté droit de la Parabole, que j’ai nommé n, BT est car comme KB est à BS, ainsi BS est à BT. Et TV