Page:Description d'un parler de Kerry.pdf/112

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
94
LE GROUPE NOMINAL — LA PHRASE NOMINALE

§ 107. eg, egə devant consonne (ag) « à ».

Devant l’article pluriel, et aussi devant certains nominaux : egəs : egəs gɑχ e:nʹə (ag gach aoinne) « à chacun » ; avec les pronoms possessifs commençant par une voyelle : egənə (ag na), etc.

Avec le relatif: ǥɑ: ; avec les pronoms infixés : Sg. 1. ǥom (ag mo); 2. ǥət (ag do) ; 3. ǥɑ: (ghá) ou ɑ: ; plur. 1. ǥɑ:r (ag ár); 3. ǥɑ: ou ɑ: (dhá), formes qui peuvent être rattachées à la flexion de do, d’où l’emploi de dɑ: (dá), et de ǥɑ: indifféremment.

Flexion personnelle: Sg. 1. əgɑm (agam); 2. əgɑt (agat) ; 3. masc. iˈgʹe (aige), fém. iˈkʹi (aici) ; plur. 1. əgʷinʹ (againn) ; 2. əgʷivʹ (agaibh); 3. əku (acu). Il y a tendance à faire passer le ‑g- à la spirante dans toutes ces formes : əǥɑm, əǥɑt, etc.

eg exprime l’appartenance, la possession de fait (par opposition à lʹe:, § 154); le partitif, seulement lorsque le régime est un pronom : dinʹ əku (duine acu) « l’un d’entre eux » ; l’auteur d’une action, la cause d’un état (§ 206); devant un nom verbal, le développement de l’action vue activement (aspect cursif, § 201).

§ 108. er (ar) « sur ». L’initiale du régime est souvent (mais non régulièrement), aspirée, parfois même lorsque ce régime est un nom verbal.

Flexion personnelle: Sg. 1. orəm (orm) ; 2. ort (ort) ; 3. masc. erʹ (air), fém. erʹhə (uirthi) ; plur. 1. orənʹ (orainn); 2. orəvʹ (oraibh); 3. orhə (ortha).

Au propre : « sur » avec ou sans mouvement : er χnɑ:v do ǥromə (ar chnámh do dhroma) « sur l’os de ton dos, tout de ton long » ; er bo:rd liŋʹgʹə (ar bord luinge) « à bord » (locution toute faite, sans aspiration), à côté de er vo:rd nə liŋʹgʹə (ar bhórd na luinge) « à bord du navire » ; bʹrʹeh er sgo:rnəgʹ (breith ar scornaigh) « saisir à la gorge ». Temporellement er mαdʹənʹ (ar maidin) « au matin ». Au figuré er désigne la personne au détriment de qui se fait une action, s’opposant en cela à do qui introduit la personne au bénéfice de qui se fait une action buelʹəχ bʹrʹo:tʹ orəm e: (buaileadh breóidhte orm é) « il tomba malade, à mon grand dam ». Devant le nom verbal er exprime l’aspect cursif, vu passivement (§ 201).