Page:Dessaulles - Papineau et Nelson, blanc et noir... et la lumière fut faite, 1848.djvu/74

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 72 —

il avait affaire : qu’il le suivit des yeux jusqu’au pied de l’escalier de la maison du docteur : qu’environ un quart d’heure après, M. Dessaulles revint chez M. Cherrier, et lui dit (au déposant) qu’il venait de voir le docteur Nelson, et qu’il allait repartir pour St. Hyacinthe : que M. Dessaulles prit M. Séraphin Cherrier dans sa voiture, l’amena à la première concession, appelée concession de la Miotte, et le laissa chez un habitant du nom de Malbœuf : qu’au sortir du village, ils virent le capitaine Jalbert qui leur dit qu’il venait de la Miotte, pour voir si des troupes venaient de ce côté pour cerner le village : qu’arrivés à une très petite distance de la Présentation, ils rencontrèrent messieurs J. F. Tétu et Pacaud, avec qui M. Dessaulles échangea quelques paroles : qu’arrivés à St. Hyacinthe, vers midi et demi, ils virent, entre l’église et le couvent, dans le chemin, une troupe d’hommes à cheval : que M. Dessaulles ayant vu parmi eux le Dr. Boutillier, arrêta ses chevaux, et lui dit qu’il avait vu le Dr. Nelson sur les neuf heures, et qu’il l’avait chargé de dire à ses amis de St. Hyacinthe de marcher sur St. Charles et non sur St. Denis : M. Dessaulles dit de plus qu’à son départ de St. Denis, les troupes étaient à une très petite distance.

Et le déposant à fait sa marque ordinaire.

Joseph x Sicard.

Assermenté par devant moi, à St. Hyacinthe, ce vingtième jour d’octobre, mil huit cent quarante-huit.

Ovide LeBlanc, J. P.


Province du Canada.

District de Montréal.

Joseph Poulin, cultivateur, demeurant à St. Hyacinthe,

après avoir prêté serment sur les Saints Évangiles, dépose et dit :

Que le vingt-trois novembre mil huit cent trente-sept, il se trouvait dans le chemin près du couvent de