Page:Dictionnaire de la langue française du seizième siècle-Huguet-Tome1.djvu/437

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
ASSEOIR 1
347

Imparfait de l’indicatif. — [Gargantua] so as seoyt à table. Et… commençoit son repas par quelques douzeines de jambons. RiuCLA15, 1, 21_ Et craignant sagement que la faim d’en avoir Ne fist outrepusr. : r les bornes du devoir A ceux qu’il asseoit en ces lieux venerabies, Pour se rendre en justice aux peuples admirables ; Il ar ruoit. kur vertu contre la pauvreté, BEnTAionr, Hymne du.. roi StLmi p, 78. Ce pendent mon sieur l’appetit venoiti et par bonne opportunite eas…oient à ta.ble, RA.BELAIS, L 23. Là se lavoient curieusement les mains et la bouche, puis s’ass( ! eient. sus une longue selle. Id., y., La coustu.me estnit qu’on ne s’assioit autrement qu’en terre quand la reine y estoit.BRA.wreii Et des Darnes, part H (IX, 485). Elle s’assioit auprès de luy. Id., ib. (i X, 596). M, le connestable… flt devant luy brusler et. la chaire de Mn le mi nistre, et tous le.s bancs où s’assioient lns audi teurs. Id., Capn franç., le Connestabl-e Anne de Montmorency III, 297). De la poudrebruslee en ses mains il prenoit, L’espandolt sur son chef… La cendre çà et là noirernent siassisoit, Et luy tout de son long sur la poudre gisoit, A. J v Made, XVIIL 120 ro. Dedans le circuit de telles compagnie.s S’assisoient les vielilars sur des pierres —polies. In., ib., 133 IP_ Les autres dont la grace aux Troyens s’abandonne Slassisoient au sommet du haut Callicolonne_ Id., ib., XX, 15ei v°. Aupres de ce grand chef qui les bandes conduit Infinis s’assisoient pour prendre leur pasture. Id., ib., XXIII, 198 ro, Passé défini. —Pres du 1-)eri. tonnant ils s’assi-shbent tous. AM. JAMYN> Iliade, XXI, 179 vo, [Amilcar] fortifia semblablement le camp de son armee de terre, lequel il assieia droict devant la ville. Amyot, trad. de DIODORE, XI, 5.En par lant à ses propos se asseyèrent devant rouvrouci. d’un Apothicaire, où estoit ung varlet qui les es-COUtOit. MAR.G. DE NA, V„ Heptarn., 52. Futur et conditionnel. Ccstuy est le Dieu qui se assena entre les Dieux et aura le jugement sur eux. Calvin, Instit., XVI, p, 780. [Le Roy] S’informera de tout, ores qu’il en soit loing„. Et s’a, sserra souvent en son Iict de justice. Du BEL LAY, Ample Discourg au Roy. [Le pasteur] nu scrra jamais en la campagne, ains, comme sou cieuse sentinelle, se tiendra debout prés de son lanstall, O. DE SERRES, Théâtre d’Agric., IV, 13n estoit dit pie Dieu establiroit tousjours un Roy, et l’asserroit sur le siege de David. CALvuq, Serm.. sur la prophetie du Christ, I (XXXII. 5951. Le ventre ira devant, le cul assoira le pre mier. Rabelais, Pantar. Prognose„, 2. Ou as siray, comme Xerxes, sur mer Un pont oultrier. FORCADEL, Œuv, poet., j 118. Plustost le Ciel de la.ssus… S’assira —plus bas que l’onde, Luc TE LA PorrrE, tradn d’llonAcr, , lepodes, 5. Et quand souper nous irons, A part nous nous assi Tons. Am..1.4.54y ri., Œ.p., L. V, 232 vo. Hal que ne suis-je abeille, ou pa.pillon, rirois Maugré toy te baiser, et. puis je eassirois Sur tes tetins, afin de sucer de ma bouche Geste humeur qui te fait contre moy si farouche. RoNsARD.. Amours de Marie% Voeage de Tours (I, 16.51 Impératif.Ma petite. Cytheree__. Assi toy sur mes genoux. BA’ir, Amourii L.. Il (I, 69). Où fuis-lu, mon Angelette… ? Assy-Loy sur mes genoux_ ROSA n.o, Amurs diveres, Chans. 1 (1, 2551. Sus, \rien te rPposer. Assis-toy et laissons nos douleurs SRJ)ISeI AMn JAIYN Iliade, X X Iv, 232 vd-J. compagnon, assis toy. Trad, de FOLENGO, Merlin Coeeaie, L. XVI (IL 53)i Pour tuer le souci Qui rongeoit ton courage, Asséorts-nous ici Sous t e mignard om brage_ 1.-k)xsA1D, Pièces retranchées, Odes (VI, 72). Asséons nous, mignonnette, Sus cette 1.0.The verdelette. TAHU.R.EAU, Sonnets., Odes et Mi gnardises, Baiser 5 (II, 122). A.A.sséons-nous dessus la molle herbette. BÉRE.AUfr Egiogue 2, p. 1). Asseons nous sus ceste pierre proche. l. HRETl tra.d. de LuerEN, Louange de Dernos thene, 2.5. Assoyez vous là, respondirent ils.. RADELArs. V, 11. —Or vous asiesés en ce lieu. Sottic. III, 184. Assison-nous sur ceste molle couche. RO NS A RD, Amours de Marie, Amourette (I, 194). Or-sus assisez-vous, icy l’herbe est. fleurie. I et Masmr., Ecl. 5 (HI) Ét2). Subionctij présent. Avant qu’ii faille, avec passee. Nous retirer, et que le guet s’assee, Parmi le Camp ROUS allons. DES MASURES, David fugitif, 648. Encor qu’à telle cause l’Arbre ne se fende justement par le diametre, du tronc, iirn porte de rien pour la rep Wise des greffes, pourvu qu’on les asee en endroit de l’Arbre où l’escorce soit tend rri : t unie. O. Fi E SE nn ni si Théâtre d’A.gric., VI, 22.Ti dis chose trop feminine et. delicate, que je m’assie sur un banc ou une scabe.lie. F. B RE-TIN, tra.d. de Lucien, le Banquet, 13. Tant qu’à bon droici sa pitié remercie Qu’hurnanité en ale encor s’assie. VAsQuirq PlirLinuL„ trad, de PÉTRARQuE, 1… f, Chaut. 9.n__ il n’est rien moins de duree, ny moins asseuré que le poignant amour qui s’enflame aux nouveaux mariez… sinon que ceste affection puis apres s’a.ssie et s’arreste sur li.s bonnes mr_eins et conditions, et par ce moyen.n. elle vient soudain à se rendre d’une qualité spirituelle et. animee. LA BŒTIE Regs de manage de PLUTARQUE, ch. 3. C’est bien raison que Rami’s’assieze premier qu’Esculape. F. BRE-ri ri., trad.. de LuciEN, Devis des Dieux, 13. Où se sierra-il. maintenant… ? Qu’il s’a.ssiese sur les cspaules du Tiran. 11).„ ibh.1 Ta.ga.ûn, 19., Te te prie que les autres s’assiesent encores… et qu’ils soient juges avecques vous. Id., ib., le Pes Acte’, 24. Que les premiers s’assiesent là, les quels doivent juger entre l’Yvrongnerie et l’Aca demie. In., ib., l’Accusé deux /ois, 15, Participe présent. [Jupiter] s’asseant tout l’Olympe bransia. SALEZ., Iliade, VIII, 146 ro. En se asséant auprès de Iuy… parIoien L ensemble. MARG.nr, NAV, Ileptarn., 15.. M’a.baissant tout doux, Et nfasséant sur mes genoux, Je. vins, (Pune ardeur nom pareille., Baisotter sa levre ver meille. O. DE MAGNY, Gayetez, J. 13. Amigo nus, s’asseant aupres de son lict, luy prit la main pour luy ta.ster le pouls. Amyot, Derneirius, 19. Puis courbé s’asseant sur un gazon motu Contemple le vergier d’Autonne revestu. Baïf, _Ne mes, L. VIII (II, 389). Nous surserrons la visi tation du reste des joyaux, et, nous asseans nous deviserons un peu de ceste matiere. Amyot, de S Oracles de la prophetisse Pythie, 17. Nar cisse… un jour easseant aupres d’une fontaine, vit son image en l’eau tranquille. Powrus DE TYARD, Fleug.Jes ou Fontaines, Se Fceble, p. 215, Aymez-inoy seulement faites qu’on me revere, lieasseant pres de vous dans un throsne severe De qui le seul regard estonne le meschant.. BER-TAUT.> Pannaréte, p. 462. S’ameant sur le lict de parade il fisl, approcher les Princes. floALDE VERVILLE, V °bine des Princes fartu.nez, p. 5a7.Le pasteur, s’a.ssipant aupres de la ber gere, ouvrit le papier. OLLENII MONT-SA.CRg (N. DE NI o rer aEr._] x), Sec. liv. des Bergeries de Ju liette, 202 ro (G., Compl.).

Asseoir (subst… L’on considere le cheminer,