Page:Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 4.djvu/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


[PRINCIPES] - 21 - [CONSTRUCTION]

Dans les «: onslru«: lions «3lm’«Ê«~s «*hez tous les p«’-npI«*s «onsln|r’l«“*«n*s, les «’lé«Llu«: lions l«î›gi«|ues s«› sni*«-nl :«’«*«- um- ri ; ; u«î-nr l’ ;«l««l«-. l’n pas llnil en avant ne peut jznnais être l«*«sl«›rni«’*|* ; il l’a«nl t«›nj«›urs |n : n*«*I««›r : «ln IIIU’ ment qu’un principe est le résultat «lu l’îllSH|l|I«’llll’||l, il «’~n «I«›’i«-nl bi«*n— 1

tôt l’lÎ2SCi2l-’(!. Tel est l’espril «les p«›upl«›s «›« -«-i«l«›nl : nux : il p«-r«*«* «IH «|lI¢ la société «lu n’ioy«f-n âge «-mn|n«›||«s*«› in sv svnlir et in s’«›r g: mis«s*r : il ne Saurait s’:«rrêler, «far le pr«>|ni«’*r qui «ïlnhlil un p|*in«~ip«* sur un r :«is«›nn«rnenl ne peut «lire fi ln r :1is«’›n 2 « Tu n’il*:|s pas plus loin. » Les «-ol|sl|*u«’leurs, à l’« ›|enln*e «les « ;*l«î›îlr«’-s, r«“*«:«›||||uiss«*||I «*«* prin«~ip«’› «l«`›s le xr’ sii-«’l«’. Cent : ins zqjirès ils n’en «Èlnimil plus les n|: iil|~«~›.. I:I«««|||«~s |n«›in«*s, s«-igneurs, l›«î›urg«*›«’›is, l’euss«>nl-ils ’« ;›ulu, |I’ilIl|’illl’lIi pu «-mp«`-«-l|«*r l’: n*«*l«ilecture r«î›man«’* (le pi-«î›«’luir«› l’: n-«1*l’|il«›«-Iul*«› «Iil«› ¿/nl/««’qm› ’ «-«~ll«›-«~i n’«’-lnil que la «ï«j›nsé«j|uen«3«“~ l’ulul«’› «le la pr«*n«i«`-«~«›. Cr-ux qui l’ll|f’IIl ’Hll’ «lnns l’zn*el’|île« ;=lure gothique (toute l : iïqu«›) : nul :-«› «~h«›s«› que l’«’*|nz«n«*lip««lion d’un peuple « ; l’: n*tistes et d’arlisuns : iuxqu«-ls on : n appris in |*:«is«›|||««-r, qui raisonnent mieux que leurs IlililÎil’t’S et les «›ntrnin«~nt lll2li ;Ll’l’* «*n bien loin «îlu but que tout d’: ibor«l ils voulaient :1tl«*in«lr«- : nee les l’«n*«’«*× qu’on a mises entre leurs mains ; « -eux qui «-roic-nl que iiålfflIl|l’l’llll’¢' gothique est une ex«"«"*pti«i›n, une biz : n*reri«^* «le I`«~spril lnnn ;«in, l’l’l’ll ont Certes pas étudié le prinvipe, qui n’«*sI ziulre que l’nppli«*: ilion rigoureusement suivie du sysli ;-me illãlllgllfé par les «-«›nslrn«-l«›u1*s |~«un :«n×. Il l’l«Î›US sera aisé «le le (iélill(|l’lil’l’l’. |i)(›lll’Slll’H|IS. Nous voyons déjà, à la fin «lu xi* si¿›«-le, If* prin«-ip«- «le lu ’«›l’ll«’ d’: n~«`*l«› romaine mis de côté ’. Les : u*« ;*s-«.l« ›ubl«* ; n1x sont : uhnis tiÖiil`Il|i¢’|lN’|l| COIIIIIIB une force ’i'«*, él :1sli«s111«›, libr«›, une «›ss : ilur«** sur l :«qu«›ll«› rep«›~ ;«› la ’(›Îli. BlÎ)l’O[Λl’6ll1Pl’lldl|P. Si les (f(›|1Sll’llP|« ?lll’5 zulinellui enl que res vintres permanents fussent utiles il’ållilSVPl"’Sill(TlIPIIÎ, ils «l«*’uienI :|«ln««-ll«-«de l’l’lÔl’lil€ leur utilité longiludinaleinenl. Ne «’«›nsi«l«’-remi plus les ’Hlil|l’S comme une croûte homogê*ne, «-«1›n«errèt«*›, mais (ifolil’ll’ll(’ une suite «l«])(lIlH€(lll.l ; il Surfaces Courbes, liln’eS, rep«›snnt sur «les nr«’s llexilllvs, lai rigidité «îles inurs latéraux «zontrastiiit a’«>«- le llUll’li’}lll sysli-ine ; il lullait que ces panneaux fussent lilires «jlans tous les sens, 1nlI|’«*|n«s*l|l les brisures, les (iéCilÎl’f3l’l1tÎ*11lS eussent «Blé d’:«uI: ml plus «*l :««1g«-1-«*›i1x, qu«› ces voûtes eussent été p«’›i-tées sur «les an-«fs ll«›xibles «lans un sens «-I sur (les murs rigides dans i’illl|l’(’. Ils bzn1«lÈr«›nt «les l’« ; n*|n«*i*«*ts d’un«* pile à l’autre, sur les murs, «lans lv sens l«›ngilu«linul. Ces l’«›r«n«»|*«’*ls n«-Sont que «les «jlelni-ar(’s-«îlouble :«ux noy«Ês en partie «lans l«- llllll’, mais ne «lépen«1lant pas «le sa «“onstrueli«›n. Pan* ve |n«q’«*n, les ’«›l’ll«*s |*«*p«›saient uniquement sur les piles, et les nnn*s nv (i(PIlãll¢’lll qn«- «l«- + Clôtures, qu’à la rigueur on pouvait bâtir : qwès «*«›np ou snppri«n«*|*. Il fallait une assiette à «s-es i’lΛl’11’lPl’C’iS, un point d’«q›pui p : u*li«*uli«*|-1 les constructeurs rornans ujoutèr«›nl d«1›n«- à cet «›fl’«›l, un llUU’l"šlll ni«*nil›i-«> 1 C’est dans la nef «le l’église «le Vézelay qu’il l’.«nt «*misl ;«l«›r l’ ; nl› ; n1«|«m «lu Systèam romains Là les voûtes hautes, d’arèt«›, sur plan lmrloiig, sont «l«-, .`i des p«}«|«§ ~lr*.«1iu«|s «]`ell|psoïdes, avec arcs-«loubleznix saillants et l’or|“n« ;~rcts.