Page:Diogène Laërce - Vies - tome 2.djvu/200

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


lections sur les discours et figures de Logique.

Première collection : Cinq traités sur l’Art des Discours et des modes à Dioscoride. Trois des Discours. Deux de la Constitution des Figures à Stéfagoras. Un d’Assemblage de propositions figurées. Un traité de discours conjoints et réciproques. Un à Agathon, ou des problèems conséquents. Un de conlusions à Aristagoras. Un sur ce qu’un même discours peut ^tre divesement tourné par le moyen des figures. Deux sur les difficultés qu’on oppose à ce qu’un même discours puisse être exprimé par Syllogisme et sans syllogisme. Trois sur ce qu’on objecte touchant les solutions des syllogismes. Un à Timocrate sur ce que Philon a écrit des Figures. Deux de Logique composée à Timacrate et Philopathes : un des discours et des Figures. Deuxième collection : un traité à Zénon sur les discours concluants. Un au même sur les syllogismes qu’on nomme premiers, et qui ne sont pas démonstratifs. Un sur l’analyse de syllogismes. Deux des discours trompeurs à Pafylus. Un de considérations sur les syllogismes, c’est-à-dire syllogismes introductifs à Zénon. Cinq des syllogismes, dont les figures sont fuasses. Un d’analyses de discours syllogistiques dans les choses où manque la démonstration ; savoir questions figurées, à Zénon et Philomathes ; mais ce dernier ouvrage passe pour supposé. Troisième collection : un traité des discours incidents à Ahténade, ouvrage supposé. Trois de discours incidents vers