Page:Diogène Laërce - Vies - tome 2.djvu/262

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


de Mathématique, qu’il intitula Octaëtre. Il ſe rendit enſuite à Cyzique & dans la Ptopontide, où il exerça la Philosophie. Enfin, après avoir vû Mauſole, il reprit la route d’Athenes, & y aprut avec un grand nombre de diſciples, dans le deſſein, à ce qu’on croit, de mortifier Platon qui n’avoit pas d’abord voulu le recevoir. Il y en a qui diſent qu’étant avec pluſieurs autres à un repas que donnoit celui-ci, il introduiſit l’uſage de ſe placer à table en demi-cercle. Nicomaque, fils d’Ariſtote, lui attribue d’avoir dit que la volupté eſt un bien.

Eudoxe fkut extraordinairement eſtimé dans ſa patrie, témoin le décret qu’on y fit à ſon honneur. La Grece n’eut pas moins de reſpect pour lui, tant à cauſe des Loix qu’il donna à ſes concitoyens, comme le rapporte Hermippe dans ſon quatrieme livre des Sept Sages, que par rapport à ſes excellens ouvrages ſur l’Aſtrologie, la Géometrie & d’autres Sciences.</p. Ce Philoſophe ekut trois filles, nommées Actis, Philtis & Delphis. Eratoſthene, dans ſes livres adreſſés à Baton[1], dit qi’il écrivit auſſi des Dialogues Cyniques. D’autres au contraire prétendent qu’ils furent l’ouvrage d’Auteurs Egyptiens, qui les compoſerent en leur langue, & qu’Eudoxe les traduiſit en Grec. Il prit de Chryſippe

  1. D’autres traduiſent Hecaton. Voyez Menage.