Page:Doyle - La Main brune.djvu/23

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

Doyle - La Main brune pg23.jpg

JE COURUS VERS MON FUSIL, MAIS CE FUT POUR ROULER À TERRE
SOUS L’EFFORT DE DEUX HOMMES, (p. 22.)