Page:Doyle - Nouveaux Exploits de Sherlock Holmes.djvu/236

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


— Parfait ! moi, j’ai les hommes.

— Comment, ils sont pris ? nous écriâmes-nous en chœur.

— Dans tous les cas, j’ai leur identité. Comme je le pensais, ce soi-disant Blessington aussi bien que ses assaillants, sont parfaitement connus de la police centrale. Le nom véritable de ces derniers est Biddle, Hayward et Moffat.

— La bande de la banque Worthingdon, s’écria l’inspecteur.

— C’est cela même, répondit Holmes.

— Alors Blessington n’est autre que Sutton.

— Parfaitement.

— C’est clair comme de l’eau de roche, dit l’inspecteur.

Trevelyan et moi, nous nous regardâmes tout ébahis.

— Vous vous rappelez certainement l’affaire de la banque Worthingdon, dit Holmes : Cinq hommes y figurèrent ; ces quatre-là et un autre, nommé Cartwright. Tobin, le gardien, fut assassiné ; les voleurs prirent la fuite avec sept mille livres sterling ; cela se passait en 1875 ; ils furent tous les cinq arrêtés, mais on ne