Page:Doyle - Nouvelles Aventures de Sherlock Holmes.djvu/42

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

42        NOUVELLES AVENTURES DE SHERLOCK HOLMES

fait aucune déclaration avant de mourir ?

« Le témoin. — Il a murmuré quelques mots dans lesquels j’ai vaguement démêlé une allusion à un rat.

« Le coroner. — Qu’en avez-vous conclu ?

« Le témoin. — Cela n’avait aucun sens pour moi et je pensai que c’était un effet du délire.

[Illustration de G. da Fonseca]
je m’armai de mon fusil.

« Le coroner. — Quel était le sujet de la suprême discussion que vous avez eue avec votre père ?

« Le témoin. — Je préférerais garder le silence sur ce point.

« Le coroner. — Je suis forcé d’insister pour le savoir.

« Le témoin. — Il m’est vraiment impossible de vous le dire. Ce que je puis vous affirmer, c’est que cela n’a rien à faire avec le terrible drame qui a suivi.

« Le coroner. — Le tribunal statuera sur ce point. Inutile de vous dire, n’est-ce pas, que votre persistance à ne pas répondre à cette question aggravera considérablement les charges qui pèsent contre vous.

« Le témoin. — Je persiste dans mon refus.

« Le coroner. — Vous m’avez dit que le cri de « Couhi » était un signal habituel entre votre père et vous.

« Le témoin. — En effet.

« Le coroner. — Comment se fait-il, alors, qu’il ait poussé ce cri avant de vous avoir vu et avant même de savoir que vous étiez revenu de Bristol ?

« Le témoin (très ému). — Je n’en sais rien.

« Un juré. — Après avoir entendu le cri et être revenu sur vos pas pour trouver votre père mortellement blessé, n’avez-vous rien vu qui ait pu éveiller vos soupçons ?

« Le témoin. — Rien de bien défini.

« Le coroner. — Qu’entendez-vous par là ?

« Le témoin. — J’étais si bouleversé et ému au moment où je me précipitai vers l’étang que je ne pensai à rien en dehors de mon père. Cependant j’ai la vague impression qu’en me rapprochant il y avait à gauche, par terre, un objet de couleur grise qui aurait pu être un paletot, un plaid, peut-être. Lorsque je me relevai d’auprès de mon père, je cherchai cet objet, mais il avait disparu.

« Le coroner. — Vous voulez dire qu’il avait disparu avant que vous ne soyez allé chercher du secours ?

« Le témoin. — Oui.

« Le coroner. — Vous ne pouvez pas affirmer quel était cet objet ?