Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/626

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


2. Instrument de Musique qui consiste en une plaque plate et mince, qu’on frappe avec un maillet de bois. 3. Nom de mesure en arpentage, qui contient cent Mou, ou six-cens-mille pieds carrés. 4. Animal réel ou fabuleux, qui, dit-on, mange son père. 5. Cour, ou siège de l'empereur. 6. Poids d’une livre. 7. Respect, attention respectueuse, respecter, honorer, être attentif avec respect.

Kin ge, aujourd’hui.

King kiai, nom de plante.

King lio, Visiteur extraordinaire, qui a pouvoir de vie et de mort sur le peuple et sur les soldats, et une intendance générale sur toutes les affaires.

King sang, espèce de mûrier.

King sin yu tse. Herbier en deux livres, par le Prince Ning bien vang.

King sou kiuen, étoffe claire dont on fait des tamis.

King tchai ta gin, Grand Seigneur envoyé de la Cour.

King tien kien, Tribunal des Mathématiques.

King yen, nom d’une recette.

Kin ki, poule d’or ; oiseau très beau, et excellent à manger.

Kin kiai, nom de plante.

Kin se, sorte d’herbe nommée Soie dorée.

Kin tao, monnaie inventée par l’Empereur Hoang ti.

Kin tchao, nom qu’on donnait autrefois aux Tartares Orientaux, qui habitaient le Nord de la Chine.

Kin yu, poisson d’or : c’est un petit poisson fort estimé pour sa beauté.

Kio, espèce de daims.

Kio loan, nom d’une maladie.

Kiou kieou, oncle maternel.

Kiou men ti tou, Général des neuf portes ; on nomme ainsi le Gouverneur de Peking.

Kiu, un char. C’est aussi le nom d’un arbre.

Kiu gin, degré de littérature, qui répond à nos Licenciés.

Kiu mi, ainsi se nommaient autrefois certains Officiers qui composaient un Conseil pour les affaires de la guerre.

Kiun, 1. C’était autrefois un poids de trente livres. 2. Souverain ; c’est le nom que les Médecins Chinois donnent aux drogues du premier ordre. 3. En langue Coréenne ce mot signifie grande cité.

Kiun vang. Régulo, ou Prince du second ordre.

Koan, Juges, Magistrats, Officiers de guerre, etc. c’est ce que nous appelions Mandarins.

Koan hoa, on appelle ainsi la langue Mandarine.

Koan ké, grille au passage ; pouls fort dangereux.

Kol, nom général qui se donne aux petites rivières.

Kong ; on appellait autrefois de ce nom les Rois feudataires, mais aujourd’hui ce n’est qu’un titre, et ceux qui le portent n’ont point d’État, mais il leur donne rang après les Heou. Les Médecins entendent par ce mot un pouls creux, qu’on sent sous le doigt à peu près comme un trou de flûte.

Kong pou, Tribunal souverain qui a l’inspection des ouvrages publics.

Ko tchou, voyez Kou tchu.

Ko teng, plante farmenteuse.

Kou, antiquité. C’est le nom que