Page:Dufay - L’Impôt Progressif sur Le Capital et le Revenu, 1906.djvu/26

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 16 —

établir dans le tableau suivant, indiquant, dans chaque catégorie, le nombre des propriétaires dont les fortunes réunies produisent une somme égale à celle d’un seul propriétaire de la plus riche catégorie :

CATÉGORIES MOYENNE
DE LA FORTUNE
NOMBRE
DE PROPRIÉTAIRES
représentant
85 millions de francs
1re................ 254 334 616
2e................ 1 250 68 000
3e................ 4 000 21 250
4e................ 28 000 3 030
5e................ 71 900 1 180
6e................ 160 000 530
7e................ 357 753 238
8e................ 680 000 125
9e................ 1 447 000 59
10e................ 2 875 750 38
11e................ 7 217 400 12
12e................ 20 686 000 4
13e................ 85 millions 1


Nous pouvons faire remarquer, en outre, que le nombre considérable des personnes qui meurent, sans même figurer pour 20 sous aux tables de l’enregistrement, est un élément de plus, s’ajoutant aux autres pour établir l’extrême inégalité de la répartition de la richesse[1].

  1. Un ancien, découragé par le spectacle de la société de son temps, s’écriait que la vertu n’est qu’un nom ; un moraliste moderne pourrait bien dire à juste titre que notre devise : liberté, égalité, fraternité, n’est qu’un mensonge sous trois noms différents. Nos économistes orthodoxes ne feront croire à personne que le