Page:Dugas - La première Canadienne du Nord-Ouest, 1883.djvu/77

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
73
DU NORD-OUEST.

Rouge, et annonça en Europe qu’il allait fonder une colonie.

Le but de Lord Selkirk en fondant une colonie à la rivière Rouge, n’était pas simplement de former un établissement agricole, mais était aussi de s’assurer de la part des nouveaux colons un secours contre la Compagnie du Nord-Ouest, dont il voulait ruiner le commerce. Lord Selkirk prétendait que la Compagnie de la Baie d’Hudson, en vertu de la charte que lui avait octroyée Charles II en 1670, avait le droit exclusif de pêche et de chasse, non seulement sur les bords de la Baie d’Hudson, mais encore sur tout le Nord-Ouest, jusqu’aux Montagnes Rocheuses à l’ouest, et jusqu’à la mer glaciale au Nord.

La rivalité entre ces deux compagnies commença sérieusement à l’arrivée des premiers colons, en 1812, et se continua avec acharnement jusqu’en 1822, époque où elles se réunirent en une seule sous le nom de Compagnie de la Baie d’Hudson.

Les Canadiens-français et les métis embras-