Page:Dujardin - Antonia, 1899.djvu/238

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
220
LA LÉGENDE D’ANTONIA


2e Groupe

C’est ici l’asile
Des âmes en exil.

Ici c’est le refuge
Des âmes du monde transfuges.

C’est la retraite
Des âmes inquiètes.

C’est le mystère
Hors la vie et hors la terre.


1er Groupe

Vous,
Cœurs lassés des désirs fous,
Cœurs lassés, venez à nous !

Épouses veuves des époux,
Époux
Veufs des épouses, prosternez-vous !

Ô vous
Dont les sens se sont dissous,
Ô vous, exaltez-vous !

Princes abolis, rois abdiqués, héros absous,
À genoux, ô vous, à genoux !