Page:Emile Souvestre - Le Journaliste - Tome 1 - Charpentier 1839.djvu/146

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Vous allez être servi.

Frédéric se prépara à descendre du voiturin ; ses yeux, en se levant, tombèrent sûr un voyageur debout à la porte de l'hôtel, et qui causait avec une dame voilée; c'était M. Vertman! Il laissa échapper une exclamation de surprise et fit un geste; mais au même instant la femme voilée rentra vivement en entraînant son interlocuteur.

Frédéric se hâta de régler avec le cocher et entra dans la salle des voyageurs pour les rejoindre. Il y avait beaucoup de monde. Il chercha quelque temps inutilement ; enfin il rencontra l'hôtelier et lui demanda M. Vertman.

— Il est parti, monsieur.

— Parti?

— Il y a quelques minutes à peiné.

— Et où va-t-il?

— A Baden.