Page:Emile Souvestre - Le Journaliste - Tome 1 - Charpentier 1839.djvu/151

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Et moi, je te croyais à Paris.

— Que diable es-tu venu faire ici?

— Me préparer une clientèle.

— Comment! tu voyages en Allemagne pour te faire une clientèle à Paris?

— Cela n'est pas plus étonnant que de retourner de Rome en France, en passant par Vienne.

— Tu te moques de moi.

— Nullement. On parle beaucoup, depuis quelque temps, d'un docteur allemand qui a trouvé le moyen de guérir par les infiniments petits.

— Je comprends, tu es venu étudier son système.

— Du tout ; je suis venu pour voir les musées de Munich, de Vienne et de Berlin ; mais à mon retour à Paris je me fais médecin homœopathe.On saura que j'arrive d'Allemagne ; on pensera que j'ai étudié la doc-