Page:Encyclopédie méthodique - Atlas, T01.djvu/44

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
34
ANALYSE


par Embden & par Bremen ; on a trouve entre ces villes les différences en longit. &c en latit. fuivantes. Dff. en Longit. Dff— en Latit. Alcmaer., 8 + gy 8> Embden. _ _ £, ^ —r ^ j^ ^ Bremen.. ?, + > / Hamburg. 75’’;’3 Alcmaer eft par z.° 18’, 7 de longitude, & par 52° 38’, 7 de latitude, ielon les mefùres & les obfervations de Snellius ; ces mefures ont été revues par M. Mufchenbroek ; d’ailleurs cette pofition a été référée à Berg-Op-Zoom, à Leyde & à Amfterdam, villes dont les longitudes & les latitudes font déterminées. La longitude de Hamburg eft de lorfque le befoin l’a exigé, delà méthode des rectangles qu’on a fait connoitre ; ces divers moyens ont indiqué que la différence en longitude, entre Alcmaer ôi Embden, pourrait croître de o’, 6, &C que celle de Bremen à Hambu : g pourrait diminuer de la même quantité ; que celle d’Hamburg à Kiel pourrait diminuer de o’, 6, & que celle de Kiel à Lavemburg pourroit croître de o’, 3 ; que celle de Lubek à Wifmar pourrait augmenter de o’, 5, Si que celle de Roftok à Stralfund, pourroit diminuer de 1’, o ; la variation fur les autres intervalles eft infeniible. La latitude de Bremen pourroit baiffer de o’, 4 y alors le triangle dor.t on a parlé étant aflùjetti fur 7°. 3 5’, 2, & fa latitude de 53. 34’, 6 ; cette Ion— I ce point & fur Hamburg, ferait, fur ce dernier, jitudé fe conclut de l’obfervaticn de l’éclipfe de Soleil de 1764, calculée en France &en Angleterre. La latitude de cette ville a été donnée par M. Griichow ; les différences précédentes fourniffent les longituies 6c les latitudes d Embden & de Bremen, telles qu’on les a inférées dans la Table de la pofition des lieux de l’Allemagne. De Hamburg on s’eft tranfporté à GreipfVald en Poméranie ; en dirigeant fa route fur Kiel, Lawenburg, Lubek, Wifmar, RoftJc & Stralfund. On a d’abord arrêté la pofition de Greipf-Vald, en la référant à Hamburg & à Dantzig ; parmi les longitudes que les cartes ont fait obtenir par ce moyen, à cette ville, on y a joint la longitude obfervée de n.° 17’, 5, qui fe trouvent dans les Tables Aftronomiqucs de Berlin, & la longitude auffi obfervée, de 1 1.° 04’, ^, qu’on lit dans ïa Connoiflance des Temps : en prenant un milieu, félon notre métbode entre toutes ces données, on a obtenu n.° 18’, < ;. La latitude de Grei ; — LVald a été comptée de 54. 04’, 5, comme dans la Connoiflance des Temps, quoiqu’on ait été tenté de la prendre de 54. 05’, 2, telle que le profeffeur André Mayer l’a obfervée en 1753. Les différences en longitudes Se en 1-titudcç, entre les villes nommées ci-defTus, fe font trouvé s comme il fuit. Diff. en Lor.git. Hamburg. Kiel… Lawenburg, Lubek… W 1 s m A r.. Rostok.. Stralsund. Greii’svald Pour obtenir c ? s différences, on s’eft fervi de la méthode qu’on a employée fur la côte feptentrîonale de l’Efpagne 6c ailleurs ; on a auili fait ufage, 14, 5 2 7 > 9 6’, 6 5 5 ; 1 46’, 5 58) 3 14, 5 + + + I + + Diff. en L.i 47’, 3-6’, comme centre, un mouvement angulaire de l’oueft vers le lud, d’environ 3 2’, 6c cette rotation diminuerait la latitude du cap Dunen d’environ o’, ■). J’ai lu, dans quelqu’ouvrage, que la latitude de Lubek avoit été obfervée de 53. 50’, 4, aucune de nos cartes ne la donne fi foible ; elle eft dans la Table précédente de 53. 51’, 1, & une de nos comb n^ifons la fait monter jufqu’à 53. 5 1’, 8, de foite qu’il y a une incertitude de o’, 7 fur cette hauteur ; le même doute fe prolonge à peu près fur Wifmar, Roftok, Stralfund, & même fur Greipf-Wd, où le profefftur André Mayer l’a obfervée en 1753, de 5 3. 05’, 2, & la Connoiflance des Temps, fur des obfervations poftérieures, fans doute, la compte de 53.° 04’, 5. De Greiplwald, on s’eft tranfporté jufqu’à Dantzig, en parlant par Stettin, Camin, Stargard, Colberg, Rugeivyalde & Stolpe. La longitude de Dantzig eft de 16° 18’, 5, & fa latimde de 54. 22’, 2 ; cette longitude eft fondée fur l’es obfervations d’Hevelius, fur des obfervations plus modernes, & fur la coinbinaifon de nos cartes, référées aux points les plus proches, où il y a eu des obfervations aftronomiques de longitude, ou des opérations Géodéfiques ; tels font GreipfVald, Cuftrin, Groflcn,. Pofnanie & Warfovie ; cette longitude paraît déterminée, par ces moyens réunis, à moins d’un, quart de minute de degré près. Voici les différences en longitudes &c en latitudes entre les villes mentionnées ci-deflùs. Diff. en Longit. Diff. en L. : titi 66’, .P. % 34’, 104 1 Gretpsvald. S T E T T 1 N. Camin.. Stargard. Colberg.. rugenwalde Stolpe… Dantzig. ► 9 . — 42’, r. 3 .. W, 75 . — 29’, 0. 5 47’, 0. 8 2l’, I » 6 .. 3’; 9. 4 r • r 9 » U